Lutte contre la mendicité : La belle initiative du ministère de la Solidarité et de l’Action humanitaire

11

Le ministère de la Solidarité et de l’Action humanitaire en collaboration avec la Coalition malienne de défense des droits de l’enfant (COMADE) a remis, mercredi dernier à Lafiabougou, un important lot d’équipements et de vivres à 120 mères de jumeaux. C’était en présence de Abdoulaye Ibrahim Maïga, conseiller technique au ministère de la Solidarité et de l’Action humanitaire représentant le ministre et le président de la COMADE. Le don est composé de sacs de riz, de bidons d’huile, de sel et d’équipements pour la fabrication artisanale de savon. Cette solidarité exprimée pour des mères de jumeaux a pour but de mettre fin à la mendicité des jumeaux.

Ce geste venait de compléter un autre non moins utile. Au préalable, les mères de jumeaux bénéficiaires avaient été formées aux activités génératrices de revenus. Par cet acte, il s’agit pour les acteurs sociaux de lutter progressivement contre la mendicité en incitant les mères porteuses de jumeaux à abandonner la rue et s’occuper des activités concrètes. Il s’agit aussi de créer pour ces familles de meilleures conditions pour assurer une prise en charge correcte de ces jumeaux ou triplés et d’aider les familles à assumer leurs devoirs et responsabilités et de préserver les enfants des risques d’exposition sur les voies publiques. Pour le conseiller technique au ministère de la Solidarité et de l’Action humanitaire, ce geste s’inscrit dans le cadre du programme triennal de lutte contre la mendicité engagé depuis 2015 entre le département et la COMADE. L’un des volets de ce programme, selon lui, est consacré à lutter contre l’exploitation des enfants jumeaux à travers la mendicité. C’est dans ce cadre que les 120 mères de jumeaux ont bénéficié d’une formation aux activités génératrices de revenus, a expliqué le conseiller technique. Abdoulaye Ibrahim Maïga a noté que cette formation visait à permettre à ces mères qui pratiquent la mendicité sur les artères et places publiques de subvenir, non seulement à leurs besoins mais aussi de sortir les enfants jumeaux de situations dramatiques auxquelles ils sont exposés au quotidien. Il a invité les bénéficiaires, à saisir l’opportunité pour bannir la mendicité en servant d’exemples pour les autres mères qui continuent encore d’exposer leurs enfants à la rue. C’était aussi l’occasion d’annoncer que le département a initié la prise en charge des mères et les jumeaux par le Régime d’Assistance Médicale (RAMED), une politique de protection sociale qui assure la prise en charge du risque maladie chez les indigents. DK

Source : Maliweb Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here