Bataille juridique franco-turque à travers la fondation Maarif de Turquie et Horizon éducation France : La rentrée scolaire des établissements Collège Horizon désormais compromise

13
L’Association des parents d’élèves de Collège Horizon (Apech) a tenu, le samedi 26 août à l’ACI 2000, une assemblée générale d’information suivie d’une conférence de presse au cours de laquelle les responsables de l’association ont exprimé leurs inquiétudes suite à la signature d’un protocole d’accord entre le gouvernement du Mali et la Fondation Maarif de Turquie autorisant ainsi le transfèrement de la gestion des écoles de Collège Horizon au Mali à cette dernière. La rencontre était présidée par le président de l’Apech, Boubacar Thiam. Selon le président de l’Apech, Boubacar Thiam, l’Association éducative créée en 2003 au Mali par des ressortissants turcs avec pour objet l’éducation et l’enseignement a obtenu des autorisations d’ouverture des écoles privées (Collège Horizon) qui dispensent des enseignements pédagogiques conformes au programme d’enseignement du ministère de l’Éducation nationale du Mali. Et de poursuivre que de 2003 à 2017, soit 14 années d’existence au Mali, des milliers d’enfants maliens et ceux d’étrangers vivant au Mali ont été scolarisés dans les écoles Collège Horizon. “La qualité de l’enseignement, le mode de gestion de l’administration scolaire et le bien-être des enfants scolarisés ont toujours constitué des motifs de satisfaction des parents d’élèves et des autorités de tutelle, à travers d’excellents résultats obtenus aux différents examens nationaux”, a-t-il ajouté. D’après le président de l’Apech, suite aux rumeurs persistantes de fermeture de ces établissements, l’association a entrepris, depuis près d’un an, des initiatives auprès du ministère de l’Éducation nationale afin d’en savoir davantage sur cette question. À le croire, au cours de ces démarches, l’association a tenu une rencontre avec le ministère en charge de l’Éducation. À l’issue de laquelle l’Apech a eu les assurances que la fermeture des établissements du Collège Horizon n’était pas encore d’actualité. “Nous avons eu les assurances du ministre d’être consultés dans les décisions qui seraient prises par rapport au devenir de ce groupe d’établissement. Le 12 août dernier, nous apprenons avec désarroi que le ministre de l’Éducation nationale a signé un protocole d’accord avec le Fondation Maarif autorisant le transfert des activités du Collège Horizon”, a-t-il déploré. Dès l’annonce de cette nouvelle, dit-il, les parents d’élèves ont entrepris des démarches auprès du ministère de tutelle afin de comprendre les conditions de cette soudaine levée de boucliers. “Cette rencontre a permis d’obtenir les assurances nécessaires pour une transition sereine et apaisée dans le sens de la garantie des intérêts de nos enfants qui sont très fidèles au cadre et à la qualité des enseignements de leur Collège Horizon. L’Apech exprime ses inquiétudes par rapport à la tenue de la rentrée des classes prévue pour le 2 octobre prochain”, a-t-il renchéri. Par ailleurs, ajoute-t-il, en plus de toutes ces incertitudes, l’Association a été saisie par une lettre d’information de Horizon éducation France qui déclare avoir racheté les établissements Collège Horizon du Mali. “Cette structure précise dans sa correspondance qu’il s’agit d’un investissement français que les autorités maliennes ne peuvent en aucun cas confisquer sans raison et arbitrairement par le fait du prince “, a laissé entendre le président de l’Apech. C’est dire donc que la bataille juridique Franco-Turque est désormais engagée à travers la Fondation Maarif de Turquie et Horizon éducation France, dont chacun réclame la propriété des établissements Collège Horizon. C’est un secret de polichinelle que cette bataille entraverait certainement l’ouverture des écoles de Collège Horizon pour l’année scolaire 2017-2018. Boubacar PAÏTAO Source : aBamako aBamako