Ménaka : Le gouverneur visite des différents sites de cantonnement

51
Le gouverneur de la région de Ménaka, Daouda Maïga, accompagné des membres de son cabinet, du président de l’Autorité intérimaire, Abdoul Wahab Ag Ahmed Mahammad, du maire de la commune de Ménaka, Nanout Kotiya a visité les sites de Tin Fadimata et Inagar, le mercredi 6 septembre. Le site de cantonnement, l’école, le centre de santé ainsi que le point d’eau avec équipement solaire, tous réalisés par la Minusma, dans les deux localités ont été également visités. L’état des infrastructures est globalement bon, malgré quelques dégradations, conséquences des aléas climatiques. Le lendemain, 7 septembre, la mission s’est transportée sur le site dit Ebandagh, sur l’axe Ménaka-Anderamboukane, où sont basés les éléments du MSA, puis à l’Ouest, sur l’axe Ménaka-Ansongo, où se trouvent des éléments de la Plateforme. Partout, il a été question de la poursuite de la mise en œuvre de l’Accord pour la Paix et Réconciliation au Mali issu du processus d’Alger, de DDR et de mutualisation des efforts de tous les acteurs pour le renforcement de la sécurité. INDELIMAN: Des djihadistes se réclamant de Daesch au Sahel attaquent le marché du village Des hommes armés soupçonnés d’être des éléments d’Adnan Abou Walid al-Sahroui, représentant Daesch au Sahel, ont mené vendredi par une incursion au marché du village d’Indeliman, dans la région de Ménaka. Selon des sources locales, ils ont pillé et incendié de nombreuses marchandises et boutiques. Avant de se retirer, ils ont enlevé un jeune homme qui a tenté de s’opposer à l’incursion. GAO: Recrudescence des braquages dans la ville Plus de 7 boutiques ont été braqué la semaine dernière. Selon des sources locales, les voleurs attendent que les commerçants partent à la prière du vendredi pour voler leurs marchandises. Cette nouvelle stratégie des voleurs a contraint les commerçants de Gao de ne plus aller à la mosquée. TESSIT : 5 centres pour enfants déscolarisés fermés Cinq (5) centres de formation scolaire pour enfants déscolarisés vont être fermés à Tessit dans la région de Gao pour manque d’effectifs. Ces cours pédagogiques était initiés par le programme d’appui à la consolidation de l’éducation au Nord. Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here