Politique et processus de paix à la une des journaux maliens

27
Les journaux maliens de ce mardi traitent de politique avec les bilans des ans du président IBK au pouvoir, sans oublier la mise en œuvre de l’accord de paix signé en 2015 entre le gouvernement et les groupes armés du nord. 4 septembre 2013 - 4 septembre 2017, il y a 4 ans le président Ibrahim Boubacar Keita arrivait au pouvoir. Le président entame ainsi la dernière année de son premier mandat de 5 ans. Chacun à sa manière, les confrères décortiquent le bilan de ces années de gestion par le régime d’IBK. Le sujet est à la Une du quotidien les Républicain qui arbore cette manchette : ‘’4 ans d’IBK au pouvoir, la majorité applaudit, l’opposition incrimine.’’ ‘’Le président IBK a su répondre aux attentes du peuple malien’’, dixit le ministre de la Jeunesse, Amadou Koita, ‘’La situation est désespérée’’, réplique Modi N’diaye, député de l’opposition. Toujours dans le même journal, le célèbre chroniqueur radio Ras Bath qui se revendique de la société civile déclare : ‘’le régime IBK a échoué sur toute la ligne durant ces quatre premières années’’. Info-Matin, le quotidien proche du parti au pouvoir dit tout le contraire et se pose en défenseur du régime. Pour lui, la dignité des Maliens a été restaurée sous IBK. Le confrère loue aussi le fait que la diplomatie malienne a retrouvé toute sa place dans le concert des nations. Info-Matin fait ainsi état du ‘’bonheur des Maliens.’’ Les quotidiens se penchent aussi sur la vingtième session du comité de suivi de l’accord. Et Info-Matin de mettre l’accent sur l’une des décisions prises lors de la réunion : ‘’la fondation Carter, du nom de l’ancien président Jimmy Carter, désignée observateur indépendant de la mise en œuvre de l’accord’’. ‘’Vingtième session du comité de suivi de l’accord, beaucoup de bonnes nouvelles’’, renchérit le quotidien public l’Essor avant d’ajouter : ‘’Le ministre de la défense Tiénan Coulibaly qui a pris part aux travaux a donné l’assurance que très prochainement, le MOC (mécanisme opérationnel de coordination) sera mis en place à Kidal.’’ Ce que semble confirmer le quotidien l’Indépendant à travers cette une : ‘’Le retour de l’administration à Kidal prévu avant la fin de cette semaine.’’ C’est le MOC, souligne le journal, qui consacrera le retour de l’administration et des symboles de l’Etat à Kidal, ville de l’extrême nord du pays et fief des ex-rebelles. AD/cat/APA Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here