Résolution 2374 du conseil de sécurité des Nations Unies: Une inspiration de l’Elysée pour museler le Gatia?

16
Le conseil de sécurité des Nations Unies vient de voter le mardi 05 septembre 2017, à l’unanimité de ses 15 membres, la résolution 2374 (2017), créant un régime de sanctions ciblées contre les auteurs de blocage dans la mise en œuvre de l’Accord pour la paix et la réconciliation au Mali issu du processus d’Alger. Les sanctions à cet effet, vont de l’interdiction de voyager jusqu’au gel des avoirs des personnes ou entités qui entraveront à la mise en œuvre de l’Accord. Tout en magnifiant sa reconnaissance au conseil de sécurité des Nations Unies, le gouvernement du Mali, dans un communiqué, n’a pas manqué de saluer le rôle de la France dans l’adoption de cette résolution. Mais, faut-il vraiment s’en réjouir de cette résolution ? Beaucoup d’observateurs estiment en tout cas que c’est un texte qui vise principalement un groupe armé, notamment le Gatia qui constitue une menace réelle pour les protégés de Paris que sont, la CMA et ses alliés. Ils y voient là une belle inspiration de l’Elysée pour tout simplement museler le Gatia afin de permettre à la CMA de régner en maître absolu sur Kidal, donc de dicter sa loi. D’ailleurs, la rapidité avec laquelle le dossier a été diligenté au conseil de sécurité des Nations Unies est loin d’être anodin, expliquent-t-ils. A.N’djim Source : aBamako aBamako