Les autorités politiques et coutumières de Kayes reçoivent Sahala Baby

26
Le candidat à l’élection à la présidence de la Fédération Malienne de Football (FEMAFOOT), Sahala Baby a rendu visite aux autorités politiques, religieuses et coutumières de Kayes le Vendredi, 22 Septembre 2017. Cette visite rentre dans le cadre de sa campagne pour l’élection du 18 Octobre 2017. Le candidat Baby a commencé par la coordination des chefs de quartier de kayes. Avec eux, il a partagé ses ambitions pour le football de kayes et sollicité leurs soutiens afin que cela puisse être réalisé. Les chefs de quartiers ont rassuré Sahala que leurs soutiens ne lui feront jamais défaut. La délégation s’est ensuite dirigée vers la famille du patriarche Hamet Niang. Le vieux Niang s’est réjouit de cette visite car il a dit avoir collaboré à kayes avec le père de Sahala Baby. Le vieux Niang dans une parole très sage a dit à la délégation: “L’autre candidat qui s’appelle Bavieux est venu me rendre visite, toi également, j’aurai voulu que vous vous réunissiez pour former une équipe, mais comme tel n’est pas le cas aujourd’hui, je dirais seulement que le meilleur candidat gagne pour le bonheur du football malien”. La délégation a continué avec sa série de visites en se rendant successivement chez le chef des griots de kayes, président des organisations de la société civile, la famille de l’ancien gardien de but du sigui de kayes, et du maire de kayes. Le périple a pris fin à la radio Nostalgie de kayes où le président de la ligue de Kayes, Cheick Kanté, le président Sahala Baby, Abba Mahamane, Yéli Sissoko et Modibo Coulibaly ont animé un débat afin de présenter le projet du candidat Sahala Baby à la population de Kayes et d’apporter quelques éclaircissement sur la suspension de cheick Kanté par la FEMAFOOT. Sahala Baby est sorti satisfait de ces différentes visites car kayes lui a rassuré de son soutien à travers sa ligue. Après Kayes le candidat Sahala Baby se rendra éventuellement dans les localités comme Sikasso, Segou, Mopti et Gao pour leur présenter son projet. Fsanogo/abamako.com Source : aBamako aBamako