Conseil d’administration de l’Energie du Mali : Une statistique d’électrification accrue de l’année 2015 à nos jours

11
Le 18 septembre dernier s’est tenu à la direction générale de l’Energie du Mali (EDM) son conseil d’administration présidé par M. Ibrahima Bocar Dagamaïssa, en présence des administrateurs dudit conseil et le directeur général de ladite structure, Dramane Coulibaly. Au programme un seul point était au menu, l’examen et l’arrêté des états financiers au titre du 31 Décembre 2016. Dans son mot de bienvenu, le président du conseil d’administration, Ibrahim Bocar Dagamaïssa, dira que ledit conseil se tient dans un contexte de relance économique et de retour des bailleurs de fonds. Il justifie que de 2015 à 2016, l’EDM a connu une évolution du taux économique de 5,3% qui varie de 187 milliard en décembre 2015 à 197 milliards au 31 décembre 2016. Qu’en 2016, les charges étaient élevées à 223 milliards contre 200 milliards de F CFA en 2015 ce qui résulte au total de profit 26 milliards de F CFA en 2016 contre 13 milliard de F CFA pour 2015. Selon lui, il est nécessaire actuellement de mettre en œuvre l’amélioration des conditions de structuration des nouveaux projets qui sont en phase d’implantation a cause des dépenses d’exploitation et au regard de la progression de la demande dont l’EDM fait face. Dans ce cadre, plusieurs projets sont également envisagés dans les prochaines années notamment le projet d’interconnexion avec le Ghana via le Burkina Faso prévu pour 2019 et le projet d’interconnexion avec la guinée prévu pour 2020 et enfin le projet d’aménagement hydroélectrique de Kénié est reprogrammé pour 2018. Tous ces projets sont inscrits dans le cadre du réseau WAPP. Il a fait savoir également que malgré les difficultés dont l’Energie du Mali est confrontée, elle a une statistique admissible en électrification de l’année 2015 à nos jours. Pour preuve, les localités urbaines et périurbaines électrifiées passent de 53 en 2015 à 62 en 2016. Il affirme qu’avant la fin de cette année en cours, sa structure électrifiera 69 localités. Au terme, Les administrateurs ont adopté les états financiers suite à une analyse minutieuse du bilan 2015-2016 et M. Dagamaïssa a rappelé, qu’en 2015 la production d’électricité était de (1712 GWh), dont 1768 GWh pour le réseau interconnecté et 137 GWh pour les centres isolés mais qu’en 2016 la production d’électricité a été de 1905 GWh (soit +11,29%). Abdoul Karim Hadji SANGARE Source : aBamako aBamako