Emploi des jeunes : Le projet « l’emploi des jeunes crée des opportunités, ici au Mali » lancé le mercredi dernier

7
C’est dans le souci de lutter contre le chômage et l’immigration clandestine des jeunes maliens vers l’occident que le gouvernement du Mali ,en partenariat avec l’union européenne à travers l’APEJ(agence pour la promotion de l’emploi des jeunes ) et ses partenaires néerlandaises, SNV ,ICCO et WASTE que le projet « l’emploi des jeunes crée des opportunités, ici au mali » a été lancé ce mercredi 20 septembre 2017 sous la présidence du chef de cabinet du premier ministre. Il avait à ses côtés, le ministre de l’emploi et de la formation professionnelle, Maouloud Ben Katra ; le représentant de l’union européenne, Alain Hollville ; l’ambassadeur des royaumes du pays bas au Mali; le directeur général par intérim de l’APEJ ; le directeur de La SNV, représentant les trois agences néerlandaises … Il faut rappeler que ce projet de plus de 13 milliards 700 millions de nos francs, est financé par l’union européenne à travers son programme financement de fonds fiduciaire d’urgence pour l’Afrique, le gouvernement malien et le SNV avec pour but de réduire la migration irrégulière et le chômage dans notre pays. Il sera exécuté dans les régions de Kayes, Koulikoro, Gao et dans le district de Bamako et portera sur le développement des chaines de valeurs horticoles, la gestion des déchets, l’agro-alimentaire et l’artisanat utilitaire. Dans son intervention, le DG par intérim de l’APEJ a félicité le gouvernement malien, l’union européenne et le pays bas pour le financement de ce projet en faveur des jeunes, femmes et des migrants maliens de retour dans le Pays. Selon lui, la création de ce projet est une nécessité ne serait-ce que pour le naufrage survenu en 2015 dont 190 maliens étaient victimes. Il affirme que le projet « l’emploi des jeunes crée des opportunités, ici au Mali » pourra réduire la migration irrégulière. Le directeur général de l’APEJ dira que l’objectif global du projet est de contribuer au développement économique et la stabilité sociale dans les zones d’interventions. Parlant des bénéficiaires, le DG par intérim dira que les bénéficiaires sont les jeunes et les femmes de 18 à 40 dans les trois régions bénéficiaires et à Bamako. « 8620 jeunes, femmes et migrants de retour vont bénéficier de ce projet qui durera 48 mois », a-t-il conclu. Quant au représentant de l’union européenne au Mali, il dira que « l’emploi des jeunes crée des opportunités, ici au mali » entre non seulement dans le cadre de la lutte contre le chômage mais aussi la migration irrégulière qui nuit à la vie des milliers de jeunes maliens. Il affirme que ce projet permettra à la création et au développement de petites et moyennes entreprises au Mali. Quant au ministre de l’emploi et de la formation professionnelle, Maouloud Ben Katra ,il a précisé que ce projet entre dans le cadre de l’exécution des objectifs que le président de la république s’est fixé pour la création de l’emploi des jeunes. Le ministre Ben katra affirme que c’est pour sauver la vie de ces milliers de jeunes qui optent pour la migration irrégulière et pour sa volonté de créer des emplois pour la jeunesse malienne que le président de la république a saisi l’union européenne afin qu’elle puisse accompagner notre pays. Avant de remercier l’union européenne et le royaume du pays bas, le ministre précise que durant ces 48 mois, 8620 jeunes, femmes, migrants potentiels et de retour seront formés et des kits de démarrages de 300000 FR CFA leur seront octroyés ; et 400 PME seront financés dans les filières précitées . M.Hamandoun Touré, chef de cabinet du premier ministre a remercié les partenaires du Mali avant de procéder au lancement. B.Guindo Source : aBamako aBamako