Mouvement « On a tout compris-Waati sera » dans la rue le 22 septembre: La France doit clarifier sa position dans la crise malienne

9
Apres trois géants sit-in devant l’ambassade de France pour dénoncer son attitude ambiguë et partisane dans la résolution de la crise au Nord du Mali, le mouvement « On a tout compris –Waati sera » est loin d’abandonner ses objectifs. Soucieux de la paix, de la quiétude au Nord du Mali et pour prouver sa détermination à savoir l’agenda de la France au Mali, il a marché le vendredi ,22 septembre de la place de la liberté à l’ambassade de France. Ils étaient massivement sortis, hommes, femmes et jeunes, tous mécontents de la résolution de la crise au nord du Mali particulièrement à Kidal par la France. Ils dénoncent avec la dernière rigueur l’attitude des troupes françaises et demandent l’éclaircissement de l’agenda de ce pays au Mali. Dans sa déclaration, le porte-parole du mouvement, Adama Ben Diarra a remercié tous ceux qui, depuis le début de cette lutte noble et ambitieuse pour le Mali, n’ont jamais reculé. Avant d’entrer dans le détail, Adama Ben Diarra a profité de l’occasion pour souhaiter une bonne fête nationale à tous les maliens. Il déplore qu’après 57 années d’indépendance, le constat est encore amer .Apres toutes ces années, nous n’avons pas la vraie indépendance selon Adama Ben Diarra. Le porte-parole du mouvement « On a tout compris-Waati sera » a réitéré la demande de son mouvement à l’ambassade de France de définir clairement ce qu’elle entend par le concept « Nord Mali ». Parlant de l’évolution de la lutte que le mouvement a commencée, le porte-parole Adama Ben Diarra informe qu’il y a des signes de changements. « Après trois sit-in passés, nous constatons que les lignes bougent timidement », a-t-il déclaré avec fierté. Pour M. Diarra, c’est le moment pour eux de se montrer plus déterminé pour l’atteinte des objectifs que le mouvement « On a tout compris-Waati sera » s’est fixés. Il a précisé que le mouvement n’est pas contre la France mais contre sa politique à travers la barkhane qui agit les jours pour maintenir la situation d’instabilité dans notre pays. Au nom de tous les membres du mouvement « On a tout compris-Waati sera » et de tous les maliens qui sont contre la gestion partisane et incompréhensive de la crise malienne par les troupes Françaises, Adama Ben Diarra invite la France à rester strictement dans sa mission initiale de soutien à l’Etat malien et de lutte contre le terrorisme pour le rétablissement de la souveraineté du Mali menacé par les groupes rebelles en connivence avec des groupes terroristes de Moujao,Aqmi,Ançardine,et Almourabitoune ; d’arrêter de favoriser un groupe armé au détriment des autres ; d’arrêter de désarmer certains groupes armés en dehors du processus du DDR ; d’arrêter immédiatement le système de cantonnement de l’Armée malienne sur son propre territoire ; de clarifier son agenda au Mali et enfin d’arrêter de mettre le gouvernement du Mali au même niveau que les groupes armés. Aux dires de Adama Ben Diarra, le mouvement « On a tous compris-Waati sera » continuera son combat pour le Mali jusqu’ à ce que la France comprenne son message. B.Guindo Source : aBamako aBamako