Que valent les sanctions de l’ONU ?

23
Le Conseil de sécurité de l’Organisation des Nations-Unies s’est illustré par une décision très inattendue, il y a deux semaines, en exprimant sa détermination à venir à bout de la crise malienne. En effet, selon une résolution prise sur la problématique malienne les protagonistes et autres acteurs, en faisant obstacle à la mise en œuvre de l’Accord pour la paix et la réconciliation au Mali, peuvent s’exposer à des sanctions pouvant aller jusqu’à l’interdiction de voyager. De quoi donner du baume au cœur de nombreux observateurs et officiels maliens, même si le texte de l’ONU ne précise pas si les acteurs étatiques sont tout aussi passibles de sanctions similaires pour obstacle à l’application de l’Accord. Du reste, on peut s’interroger sur la teneur des sanctions d’une organisation qui n’est pas à sa première mesure du genre sur le Mali. On se rappelle que depuis le début de la crise sous la transition de 2012, des personnalités connues de tous ont été inscrites sur la liste noir du terrorisme mais jamais être inquiétées et sans jamais avoir besoin de se cacher pour se déplacer. Lesdites personnalité ont même joué et continué de jouer un rôle de premier plan dans les pourparlers et le processus de paix sans que le Mali ait une fois protesté auprès de l’ONU. La Rédaction Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here