Un patronat qui a tout faux

4
Le Conseil National du Patronat du Mali aura brillé par une absence fortement remarquée aux journées consacrées que le Fonds d’Appui à la Formation Professionnelle et à l’apprentissage (Fafpa) a consacrées à ses 20 ans, la semaine dernière. Recoupements faits, il nous est revenu qu’il s’agit bel et bien d’un boycott prémédité par le grincheux président de la CMP, lequel aurait déployé tant de manœuvres et d’artifices pour faire échec aux journées portes-ouvertes d’une structure dont il préside pourtant le Conseil d’administration. Mais les démarches auprès de ses propres adhérents et associés n’ont rencontré que du vent, puisque rares sont ceux qui ont des pu se passer de saisir l’opportunité que leur offre l’événement. En outre, beaucoup s’interrogent sur les motivations ayant conduit le président à boycotter une activité qui fugue en bonne place dans l’agenda annuel validé par le Conseil d’administration du FAFPA sous la présidence du même patronnât. Quoi qu’il en soit, les observateurs conviennent que les journées ont été une réussite telle qu’une initiative du Fonds ne l’a peut-être jamais connu par le passé. La Rédaction Source : aBamako aBamako