2e Édition du tournoi international 3X3 BASKET-BALL ‘’SALAMATOU MAÏGA’’ : Le Mali champion dans les catégories fille et garçon

1
La 2ème édition du tournoi international 3X3 de basketball, qui porte le nom de feue Salamatou Maïga, a été jouée, du samedi 23 au dimanche 24 septembre, au Palais des Sports, à l’ACI 2000. Placée sous la présidence de la Première Dame, Keïta Aminata Maïga, la compétition qui a mis aux prises les U18 masculin et féminin du Togo, du Mali, du Bénin et du Nigeria, a été remportée par le Mali. Et cela, dans les deux catégories fille et garçon. La cérémonie d’ouverture a été marquée entre autres par le défilé des centres de formation de basket-ball, des représentants des pays participants, les prestations de la troupe de danse Takamba, de Tiéblentié de Bélédougou, la chorégraphie, les témoignages des anciennes basketteuses du Mali et du Bénin. Cette compétition est née de l’initiative des anciennes joueuses de basket-ball du Bénin pour immortaliser feue Salamatou Maïga, ancienne gloire du basket malien et africain. La première édition s’était déroulée au Bénin en 2016. Le basket-ball à trois, communément nommé 3×3, est une discipline variante du Basket-ball mais qui oppose deux équipes de trois joueurs au lieu de cinq, sur un demi-terrain. Le match de 3×3 se joue en 10 minutes. Joué de manière informelle depuis longtemps, c’est en 2012 que la Fédération internationale de basket-ball (FIBA) a entrepris d’organiser un championnat du monde de 3×3 masculin et féminin. La Fédération internationale du sport universitaire (FISU) organise aussi un championnat du monde à cet effet. Cette année, le Mali a remporté la 2ème fois consécutive, le trophée du tournoi 3×3 feue Salamatou Maïga, à la fois dans la catégorie fille et garçon des U18. Les aiglonnes ont battu en finale leurs adversaires du Nigeria 9/7 et les garçons ont réalisé le même exploit en venant à bout d’une excellente équipe du Nigeria 21/17. La MVP est Mariam Drame du Mali, le MVP est le nigérian Ishau ABIOLA. Le prix des trois points revient à l’équipe masculine du Togo et le prix fairplay à l’équipe féminine du même pays. Abba Sangaré Source : aBamako aBamako