57e anniversaire de l’indépendance du Mali : Debout et en avant !

5
Le Mali a célébré vendredi dernier le 57e anniversaire de son accession à la souveraineté nationale. L’évènement a été cette année, placé sous le signe « de la relance économique, politique, mais aussi le repositionnement du Mali comme acteur incontournable dans l’instauration de la paix au Sahel et dans le monde ». A Bamako les cérémonies ont débuté par un dépôt de gerbe de fleurs au monument de l’indépendance par le président IBK qui se rendra après, à la place d’armes de Kati où il a assisté au défilé militaire après avoir passé en revue nos troupes. Dans son discours qui a suivi, IBK, récemment de retour de l’Assemblée Générale des Nations Unies a souligné que tous, (à l’ONU) ont salué la conduite remarquable de notre pays pour trouver une réponse collective à la hauteur de la complexité et de la gravité des menaces liées au terrorisme et à l’extrémisme. Le président IBK dira ensuite, qu’il a fait ce rappel pour souligner avec force et conviction que notre pays qui fête le 57e anniversaire de son indépendance, « est une Nation qui s’est remise debout avec une conscience plus aigûe des efforts à accomplir, des compromis à accepter et de la vigilance à observer pour consolider davantage sa stabilité et préserver ses valeurs fondamentales». Parlant du 22 septembre, selon IBK, c’est non seulement un moment de célébration, de réflexion et de communion, mais aussi de continuer à puiser dans l’hommage rendu à l’esprit de sacrifice et d’engagement héroïque des pères fondateurs pour surmonter les épreuves et les obstacles. « Depuis le 22 septembre 1960, le parcours de notre Nation a été une succession de défis assumés et relevés. Nous avons forgé tous nos grands acquis dans l’effort et la solidarité pour ainsi s’armer d’une capacité de résilience qui nous est fortement enviée », a commenté le chef de l’Etat. IBK a dit aussi n’avoir jamais cessé de mettre au cœur de son action l’écoute du peuple malien. « C’est pourquoi, j’ai fait du retour à la paix, de la réhabilitation de la cohésion sociale, de la reconstruction de la confiance et de l’espérance ainsi que de la refondation de l’Etat les axes prioritaires de mon mandat », commentera-t-il. Convaincu que seule la Paix peut garantir la pérennité de la stabilité, de la cohésion et de la capacité de notre Nation à retrouver sa grandeur, le chef de l’Etat a salué le retour de l’administration à Kidal ainsi que la mise en place effective des Autorités Intérimaires et des Collèges Transitoires dans le cadre de l’Accord d’Alger. Par rapport à l’Armée Malienne, IBK rappellera : « Les Forces Armées et de Sécurité sont aussi notre principal outil de préservation de la sécurité de nos concitoyens, de défense de notre territoire et de protection de la paix ». Aussi, le chef suprême des Armées a promis qu’il continuera à veiller sans relâche au réarmement moral des FAMAs, au renforcement de leurs capacités opérationnelles et à l’amélioration de leurs conditions de vie. « C’est pourquoi, a-t-il dit, je suis heureux d’annoncer l’acquisition de deux avions militaires et l’arrivée prochaine de quatre hélicoptères ». Par ailleurs, le président IBK a expliqué que le Gouvernement sous son impulsion a fait preuve d’une grande détermination à booster l’économie à travers l’allocation de 15% du budget national au développement rural. « Cette performance économique, je la veux non seulement durable et inclusive, mais aussi m’assurer que chaque malienne et malien puissent en percevoir les dividendes », a-t-il commenté. Enfin, IBK a signalé qu’il nous appartient à présent, à Nous Tous, d’œuvrer en conscience à redonner confiance et espérance, en plaçant le Mali au-dessus de toutes autres considérations. Djibril Kayentao Source : aBamako aBamako