57ème année de l’indépendance du Mali: La reconstruction de l’armée en marche

5
Le Mali a célébré le 57ème anniversaire de son indépendance, le vendredi 22 septembre. A cette occasion le président de la République, Ibrahim Boubacar Keïta a annoncé l’acquisition de nouveaux avions militaires offerts par la Chine et des hélicoptères de combat de fabrication russe. 22 Septembre 1960 22 septembre 2017, le Mali indépendant à 57 ans depuis le vendredi dernier. Comme cela est de tradition, le président de la République Ibrahim Boubacar Keïta a déposé, dans la matinée, une gerbe de fleurs au pied du monument de l’indépendance où il a été décoré par les médaillés de l’indépendance pour ses efforts patriotiques. La suite des festivités s’est déroulée sur la place d’armes du camp ‘’Soundiata Keïta’’ de Kati où le Chef suprême des armées, IBK, a procédé au dépôt de gerbe de fleurs au pied de la stèle érigée en mémoire des soldats tombés sur le champ de l’honneur. Avant d’embarquer dans son véhicule de commandement en compagnie du chef d’état-major général des armées, M’Bemba Moussa Keïta, pour passer en revue les troupes. Sous les stands, les présidents des autres institutions de la république, les membres du gouvernement, les diplomates accrédités au Mali, les officiers de haut rang maliens et étrangers, les autorités locales et administratives de la ville de Kati étaient tous au rendez-vous. La pluie s’est également invitée à la fête. Raison pour laquelle, d’après le président IBK, l’exercice de démonstration aérienne que devaient effectuer les nouveaux aéronefs acquis a été annulé par mesure de précaution. Lors du défilé militaire qui a duré environ une heure, on pouvait lire la joie sur le visage du chef suprême des armées, Ibrahim Boubacar Keïta, qui dit être fier de son armée. « Le défilé a été impeccable », a dit le chef de l’Etat Ibrahim Boubacar Keïta. Qui au passage a salué la bravoure des gendarmes et de l’unité d’élites de lutte antiterroriste ‘’FORSAT’’ créée au lendemain de l’attaque contre l’hôtel Radisson Blu. « Vous m’avez vu applaudir ces hommes à leur passage. Ils le méritent car ils ont fait preuve d’une grande bravoure lors de l’attaque du campement ‘’Kangaba’’ » a dit le président IBK. Mais au-delà, de la réussite du défilé, la cause réelle de la joie du chef de l’Etat tirait son origine d’un autre fait plus marquant. La République Populaire de la Chine a offert au Mali, des avions militaires, dont deux sont déjà arrivés à Bamako, d’après le président de la République, IBK. Qui a aussi annoncé l’acquisition d’hélicoptères de combat de fabrication russe. « Je demeure convaincu que nos Forces Armées et de Sécurité sont pour nous, comme pour tout Etat, notre principal outil de préservation de la sécurité de nos concitoyens, de défense de notre territoire et de protection de la paix. C’est pourquoi je continuerai de veiller sans relâche au réarmement moral des FAMAs, au renforcement de leurs capacités opérationnelles et à l’amélioration de leurs conditions de vie », a déclaré le président Ibrahim Boubacar Keïta. Qui ajoute plus loin : « Aujourd’hui les FAMAs, pleinement mobilisées, assument avec honneur et confiance leurs missions au service de la nation. Avec la finalisation prochaine du processus de DDR, les FAMAs reconstruites deviendront plus que jamais le creuset de l’unité nationale, incarnant à la fois notre ambition et notre fierté mais aussi le symbole de la cohésion retrouvée de notre Nation, l’outil de notre autonomie d’appréciation et de décision ». « Nous devons être fiers de la renaissance de notre pays » a-t-il conclu dans son discours à la nation prononcé sur les antennes de l’ORTM. Lassina NIANGALY Source : aBamako aBamako