Hommage aux victimes d’accident de 2006: Le Ministre Amadou Koïta respecte la tradition

8
Le samedi 23 septembre 2017 au cimetière d’Hamdallaye de Bamako, le ministre de la jeunesse et de la construction citoyenne, Amadou Koïta, président du Parti socialiste (PS Yéléen Coura) a rendu hommage aux victimes de l’accident de route survenu le 23 septembre 2006 sur la route Gao-Bamako. Au total, 22 jeunes du Mouvement citoyen quittant à la célébration du 46ème anniversaire de l’indépendance du Mali et à l’inauguration du pont de Wabaria de Gao ont péri au drame survenu dans la localité de San (région de Ségou). «La mort est le seul mal dont l’homme ne peut se préserver. Tout homme est mortel. Mourir n’est pas grave mais mourir sans gloire est amer», dit l’adage. Il y a 11 ans, des jeunes du Mouvement Citoyen ont péri dans un grave accident de route. Et chaque année, devoir de mémoire oblige, Amadou Koïta et ses collègues se recueillent sur les tombes de leurs anciens camarades. Pour respecter cette tradition et se souvenir de leurs mémoires, les membres du parti socialiste PS Yéelen Coura avec à leur tête, Amadou Koïta les ont rendu un hommage le 23 septembre dernier au cimetière d’Hamdallaye de Bamako. Selon le ministre Amadou Koïta dont l’émotion était perceptible, 16 parmi les 22 défunts avaient leur maîtrise de fin de cycle. Il a salué la présence de tous ceux ont fait le déplacement à cette cérémonie de recueillement. « Nos camarades sont morts pour le Mali. Nos camarades sont tombés pour la cause de la jeunesse malienne. Nos camarades sont tombés de retour de Gao où ils étaient allés célébrer le 46ème anniversaire de notre accession à l’indépendance et à la souveraineté nationale. C’est de retour qu’ils sont tombés à la suite d’un accident cruel. C’est notre devoir chaque 23 septembre de nous rendre au cimetière d’Hamdallaye pour les rendre un vibrant hommage. Nous prions Allah, le tout puissant pour le repos de leurs âmes et pour la paix au Mali », a déclaré Amadou Koïta. A.S ---------------------------------------- 11 ans après l’accident lors de l’inauguration du point Wabaria de Gao Le parti MC - ATT rend hommage aux victimes Le parti MC – ATT (Mouvement citoyen pour l’alternance, le travail et la transparence) a organisé, le samedi 23 septembre 2017, une cérémonie de recueillement à l’endroit des vingt-trois victimes de l’accident tragique lors de l’inauguration du point de Wabaria de Gao. C’était à la faveur d’une séance de lecture du Coran au siège du parti à Badalabougou en présence de son président, Jeamille Bittar et de plusieurs militants. 23 septembre 2006 – 23 septembre 2017, soit exactement 11 ans, un accident tragique ôtait la vie à 23 jeunes à l’âge de la fleur lors du retour du voyage des participants à l’inauguration du point Wabaria de Gao avec le président Amadou Toumani Touré à l’époque. Le président du MC – ATT, Jeamille Bittar, a relevé que cette cérémonie de recueillement est un devoir de mémoire à l’endroit des jeunes disparus suite à l’occasion de l’inauguration du point Wabaria de Gao le 23 septembre 2006 où le Mouvement citoyen a perdu des jeunes cadres de demain. Aujourd’hui, dira-t-il, qu’ils ont plus que jamais une pensée pieuse à l’endroit de ces jeunes disparus et qu’ils prient pour le repos de leur âme. « Cette lecture du Coran est très significative pour nous. C’est pour se recueillir pour dire que nous ne sommes que des humains et que nous sommes tous appelés à mourir un jour ou l’autre. Nous prions pour que le bon Dieu puisse nous acceptés dans son paradis. » a-t-il dit. Avant d’ajouter que c’est un signal fort à l’endroit de la jeunesse et tous ceux qui portent ou ont porté le président ATT dans leur cœur. M.D Source : aBamako aBamako