Activités de la CMP : Ce qui explique l’absence de Bocari Tréta !

30

Le Président de la Convention des Partis Politiques de la Majorité Présidentielle  (CMP), Dr Bocari Tréta se fait de plus en plus rare dans les activités de la CMP. Lui qui avait brillé par son mutisme total lors du récent débat sur la révision constitutionnelle. La célébration du 4e anniversaire de l’accession du Président devrait être une occasion pour lui de donner de la voie en redorant son blason. Mais hélas, l’ex ministre du développement rural a préféré passer à autre chose. Dans le cadre de la commémoration  du  4e anniversaire de l’accession du Président de la République Ibrahim Boubacar Kéita au pouvoir, la Convention des Partis Politiques de la Majorité Présidentielle  (CMP) a organisé une conférence de presse, le samedi 23 septembre, dans la salle de conférence de la maison de la presse. Cette conférence de presse intervient quelques jours  après la 3eme assise de la CMP. Le fait marquant de tous ces évènements, est l’absence du  Président de la CMP, Dr Bocari Tréta.  Une absence qui  a  surpris plus d’un et est  abondamment commentée. De bonnes sources, l’absence de Tréta s’expliquerait par le fait qu’il n’est plus en odeur de sainteté avec le Président de la République, Ibrahim Boubacar Kéita. Selon les mêmes sources, le torchon brûle entre les deux au point que, le Président de la République ne décroche même plus son appel. Cette brouille s’expliquerait par le silence inexplicable du Président de la CMP pendant le débat sur la réforme constitutionnelle. Toute chose qui a été soulignée par le Président de la République lors du débat sur l’ORTM. Celui-ci a, en effet, affirmé qu’il s’est senti seul.  En tout état de cause, l’absence du Président de la CMP ne s’explique pas. Lui qui était complètement aphone lors des débats sur la révision constitutionnelle. Il a toujours préféré  s’envoler à l’extérieur  les jours de marche de la plate-forme Antè A Bana, comme si tout ce qui se passait ne lui disait rien. Cet anniversaire devrait être pour lui l’opportunité de galvaniser ses troupes en leur montrant la voie à suivre. L’ex ministre du Développement Rural devrait être au-devant de la scène pour expliquer et défendre le bilan du Président de la République. Par ailleurs, son manque d’engagement et de dévouement constituent  une chape de plomb à la  CMP. Ne dit-on pas chez nous que les pintades suivent toujours la nuque de leur devancier ? Aujourd’hui, le Président de la CMP et non moins Président du RPM doit sortir de sa torpeur pour descendre dans l’arène politique. C’est à cette seule condition qu’il réussira à gagner l’estime de ses militants. En le faisant, il aidera grandement le Président de la République.

Famory Macalou Source : Maliweb Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here