AJLDAF : Des jeunes leaders s’engagent pour l’auto formation

5

L’Association des jeunes leaders pour l’auto formation (AJLDAF) a lancé ses activités. Elle entend mobiliser tous les jeunes autour de l’auto formation pour l’émergence de la jeunesse. A l’image des autres associations jeunes qui œuvrent pour le développement et l’émergence des jeunes, l’AJLDAF a lancé ses activités samedi 23 septembre à Faladié en Commune VI. La cérémonie s’est déroulée en présence du président de l’Association, Tiémoko Konaté, du parrain, Moussa Touré, président du Collectif des demandeurs de logements sociaux, et de plusieurs autres jeunes du quartier.

Selon M. Konaté, l’AJLDAF est née au lycée Ibrahim Ly quand il occupait encore les bancs de cet établissement public. Et l’idée de sa création découlait du manque de cohésion entre les jeunes scolaires une fois qu’ils franchissaient le cap du baccalauréat sans oublier que les jeunes sont confrontés à un manque de formation professionnelle qui fait que la plupart d’entre eux ont du mal à s’exprimer en public et à plus forte raison développer un projet. C’est pourquoi, selon M. Konaté, son association entend mobiliser tous les jeunes pour faire face à ces problèmes en vue d’une émergence de la jeunesse. Le parrain a estimé que les jeunes ont besoin d’être aidés et qu’il fera son maximum pour les appuyer. A l’en croire, l’association n’a pas une vocation politique. “C’est un regroupement de jeunes leaders en quête de formation pour leur émergence”. Il a promis qu’il sollicitera dans les jours à venir l’Apej pour les former. Il a invité les bonnes volontés à appuyer ces jeunes en besoin de formation. Créée le 15 mars 2015, l’AJLDAF vise à offrir à ses membres une formation professionnelle leur permettant d’assurer la prise de parole en public, initier tous les membres à l’outil informatique et les sensibiliser à entreprendre d’eux-mêmes. Z. C. Source : Maliweb Maliweb