Défense des droits des migrants ouest africains : Un réseau pour soulager la souffrance des migrants maliens et africains

3

Mettre un réseau dynamique pour la défense des droits des migrants et des réfugiés, des demandeurs d’asile dans l’idéal de renforcer les capacités de mobilisation et de plaidoyer des acteurs dans le cadre d’un dialogue multi-acteurs dans la sous-région et en Afrique ; se dresser contre les batteries de mesures répressives de l’Union Européenne à l’endroit des migrants sont entre autres les objectifs de ce réseau dont la branche malienne était devant la presse le Samedi 16 Septembre 2017 au siège de l’Association Malienne des Expulsés (AME).

Le président du Réseau Ouest Africain pour la Protection des Droits des Migrants, d’Asile, de la Liberté de Circulation au Mali (ROA /PROD-MAC-Mali) Ousmane Diarra a entamé ses propos en faisant la genèse de la création du réseau dont l’idée a germé après les consultations panafricaines sur le pacte global sur les migrations tenues à Bamako les 28 et 29 Août 2017. La nécessité de la création d’un réseau s’est fait sentir dans Le but de mieux coordonner la lutte et de réunir les forces, signale-t-il. C’est après ces consultations que les participants ont décidé de mettre des réseaux au sein des différents pays et le Mali étant un pionnier dans la lutte contre les brimades et autres formes d’humiliations à l’endroit des migrants a porté sur les fonds baptismaux son réseau national le 09 Septembre, un réseau qui vise un monde de justice sociale, d’équité où les Droits des migrants et des réfugiés sont suffisamment protégés et respectés, où le Droit d’asile est accordé à toutes les personnes sans exception afin que la mobilité humaine retrouve ses valeurs de solidarité et de partage précise le président du réseau. « En créant ce réseau, nous comptons contribuer massivement à une meilleure protection des droits des migrants et de toutes les personnes déplacées pour divers raisons ». Le président du Réseau Ouest Africain pour la Protection des Droits des Migrants, d’Asile, de la Liberté de Circulation au Mali (ROA /PROD-MAC-Mali) Ousmane Diarra a fait savoir que le réseau malien regroupe en son sein des ONG, organisations de la société civile et plusieurs acteurs chevronnés dans la lutte en faveur des droits des migrants et que leur engagement les conduiront vers une victoire probante au profit des migrants dont l’apport dépasse de loin l’aide publique au développement accordé par les pays Européens aux pays africains. Mamadou Lamine Bane du Haut Conseil des Maliens de l’Extérieur, Mohamed El Béchir Singaré d’Amnesty Mali et les représentants des autres Associations qui étaient présents ont tous salué cette synergie d’actions en faveur de la sauvegarde des droits des migrants tout en indiquant qu’ensemble qu’ils pourront faire face aux multiples mesures répressives des Etats Européens à l’endroit des migrants africains.

Moussa Samba Diallo Source : Maliweb Maliweb