Incident meurtrier lundi passé à la frontière à Kouri

10
Comme bilan un civil tué, et deux autres blessés, tous par balle. Cela s’est passé le lundi 25 septembre dernier à Kouri, petite localité malienne située près de la frontière du Burkina, après l’intervention des douanes maliennes appuyées par la gendarmerie lors d’une opération dans le marché auprès d’un commerçant venu pour la foire hebdomadaire qui selon une source aurait refusé de donner de l’argent aux douaniers sans un reçu attestant qu’il a été bel et bien verbalisé. S’en suit alors des menaces de la part des douaniers en brandissant leurs armes et c’est qui a irrité les forains qui se sont lancés à la poursuite des agents de la Douane. La foule toute excitée a saccagé et brûlé le bureau des douanes de kouri avant de se diriger vers le service des eaux et forêts. Et du coup, les gendarmes sont venus en renfort et des balles ont été tirés Et du coup, les douanes appuyées par un détachement de forces de sécurité, mènent une opération en plein cœur du marché. Des déclarés trafiquants, surtout de faux médicaments, sont traqués, des marchandises saisies. Après l’intervention des forces de sécurité, trois civils blessés sont transportés dans un centre de santé situé à 30 km plus loin, dans la localité de Yorosso. Sur place, le personnel médical constate que les trois civils sont des blessés par balle. Parmi eux, un jeune homme de 20 ans. Il meurt peu de temps après son arrivée à Yorosso. Selon une source médicale contactée, une balle tirée dans son dos est ressortie par sa poitrine. Il n’a donc pas survécu. La même source médicale affirme bien que les deux autres blessés ont été victimes d’arme à feu. Des autorités maliennes interrogées parlent prudemment d’ouverture d’une enquête pour déterminer exactement l’origine des coups de feu. La Rédaction Source : aBamako aBamako