Mba Fô Piyan : Le Mali a eu 57 ans, mais…

9

A la création du RDA (Rassemblement Démocratique Africain) au Mali, l’objectif des leaders africains était d’avoir une Afrique unie. Cette Afrique devait faire face à l’impérialisme, au colonialisme. Malheureusement, cet objectif n’a pu être atteint. Car, tout le monde ne voulait pas vivre dignement dans la pauvreté. Dès lors, il fallait s’attendre à la déchéance au bout du rouleau. Ayant décidé de prendre son destin en mains, le Mali a déclaré son indépendance le 22 Septembre 1960. Après avoir demandé au colonisateur français de plier bagages. Du coup, il s’est agi de bâtir un Etat, une Nation. Après quelques huit (08) ans de succès, un complot ourdi et ordi met fin à cette ascendance du Mali par un coup d’Etat perpétré par Moussa Traoré et ses sbires. Le Mali, alors perd son leadership. Il devient un Etat où toutes les structures de fierté seront bradées, détruites. Pour se faire une nouvelle santé, des patriotes pétris dans l’ombre sortent petit à petit, organisent la révolution qui aboutit à un Etat démocratique et pluraliste. Ayant achevé cette révolution, ATT revient au pouvoir par les urnes à la suite d’AOK qui a mis en place les jalons d’un Etat démocratique pendant dix (10) ans. Considéré comme un officier sincère, ATT remet en place un Etat en développement mais échoue devant les attaques terroristes doublées d’une mutinerie. Face à la détérioration de la situation sécuritaire, ATT sera renversé à quelques jours de la fin de son mandat. Après une transition mi-figue mi-raisin, une grande mobilisation électorale donne le pouvoir à IBK. Croyant à un apôtre pour redorer le blason du Mali, la déception fut grande. Le Mali est devenu un Etat voyou. Oui le Mali a eu 57 ans, mais est-il indépendant ?

A mon humble avis, l’indépendance ne rime pas avec le copinage, le vol, la gabegie, la personnification du pouvoir et j’en passe. Boubacar DABO Source : Maliweb Maliweb