SARI 2017: L’ANPE au cœur des actions

9
Placé sous la haute présidence de son excellence Abdoulaye Idrissa Maiga, Premier ministre, chef du gouvernement, et avec l’accompagnement du ministère de l’Emploi et de la Formation professionnelle, l’Agence nationale pour la promotion de l’emploi a organisé une rencontre de trois jours entre tous les acteurs du domaine de l’entreprenariat. La cérémonie d’ouverture a eu lieu le lundi 25 septembre 2017 au Palais des sports à l’ACI 2000. Pour Ibrahim Ag Nock, directeur général de l’Agence national pour la promotion de l’emploi (ANPE), le Salon ‘’ SARI 2017’’ reste avant tout, un espace d’échanges et de rencontre entre les employeurs et les structures chargées du placement pour l’insertion professionnelle des jeunes dans le circuit économique. Il a demandé aux autorités à faire preuve de coopération en soutenant les structures privées : « notre objectif n’a jamais changé, c’est d’œuvrer au maximum dans le domaine de l’emploi afin de réduire le chômage au Mali et que la jeunesse puisse avoir confiance en elle ». Maouloud Ben Khatra, ministre de l’Emploi et de la Formation professionnelle a remercié le DG de l’Agence nationale pour la promotion de l’emploi et le personnel de l’ANPE pour avoir pensé à l’organisation de ce Salon qui cadre parfaitement avec le cœur de métier de sa structure. « Comme vous le savez, le problème de chômage se pose avec acuité et aucun pays, fut-il nanti, n’est épargné par le phénomène», a indiqué le ministre Ben Kattra. Fort de ce constat amer, le ministre de l’Emploi et de la Formation professionnelle pense qu’au Mali, malgré le recrutement qui se fait périodiquement au niveau de la fonction publique, des centaines de milliers de nouveaux diplômés se retrouvent toujours sur le marché de l’emploi. Ainsi, pour faire face au fléau, le ministre pense que l’accompagnement du secteur privé est fondamental : « le gouvernement de la République du Mali dirigé par le Premier ministre Abdoulaye Idrissa Maiga, ne ménagera aucun effort pour appuyer le secteur privé, à travers des mesures tendant à faciliter les investissements car, pour créer des emplois, il faut investir en créant de la richesse » a-t-il promis. Le ministre a rappelé à la jeunesse que : « qui parle d’emploi parle aussi de la motivation des jeunes ». Il a interpellé la jeunesse malienne à cultiver la confiance en elle : « je réaffirme ma foi en votre génie créateur. Je sais que vous n’êtes pas enfermés dans les limites du passé, car vous êtes capables de susciter des innovations », et de poursuivre : « oui, vous êtes capables comme Bill Gates a innové en fondant Miscrosoft à l’âge de 19 ans ; comme Steve Jobs a créé Apple à l’âge de 21 ans ou Mark Zuckerberg a inventé facebook à l’âge de 19 ans » Pour illustrer ses propos, il a cité le cas du jeune Seyni Nafo qui a été le plus jeune négociateur africain et porte-voix de toute l’Afrique pour les négociations sur le réchauffement climatique, grâce notamment à son expérimentation à la finance carbone. Enfin la cérémonie a pris fin avec la visite des 50 stands installés dans les locaux du Palais des sports pour les trois jours. La cérémonie d’ouverture, a enregistré la présence du représentant du Conseil national du Patronat du Mali, parrain du salon ; le directeur de l’ANPE ; le gouverneur du district de Bamako ; le secrétaire général de l’UNTM ; le président de CONABEM ; les représentants des institutions financières et un nombre important de la jeunesse, demandeurs d’emploi etc. Amadou Kodio Source : aBamako aBamako