5e édition des festivités de la coupe de football de l’amitié à Logo Sabouciré : Que la fete fut belle !!!

11
Le 23 septembre 2017, s’est joué la finale de la 5e édition de la coupe de football de l’amitié sur le terrain municipal Bouna Coulibaly à l’ile de Modinkané. C’était en présence du donateur traditionnel Yéli Sissoko, du parrain Adama Koly Coulibaly, du président de la ligue de football de Kayes, Cheik Kanté, du candidat Salaha Baby pour la présidence de la FEMAFOOT du 8 octobre prochain et de quelques membres de sa liste, des autorités politiques, administratives, religieuses, coutumières et d’autres invités. Dans le cadre des festivités de la Coupe de l’amitié instaurée depuis cinq ans dans trois communes du cercle de Kayes, Yéli Sissoko n’a pas dérogé à la règle en offrant aux communes de Logo, Hawa Dembaya et Diamou une coupe de football et un spectacle cultuel. Une façon pour lui de jouer sa participation pour le développement de son village natal. Pour mieux agrémenter ces festivités, un tournoi des juniors fut instauré pour dénicher de nouveaux talents. En prélude des finales juniors et seniors, une soirée culturelle dénommée ‘’Miss Khasso’’ dans la nuit du 21 au 22 septembre 2017. Ainsi sur les 10 postulantes, Koumba Sissoko est sortie du lot en devenant donc la Reine 2017 du Khasso. Pour la finale des Juniors en football, Kaffa a battu Modinkané (3-0) et s’adjuge du trophée. Ainsi en plus du trophée, le vainqueur empoche la somme de 40 mille francs CFA, un carton de piles Mansa et un carton de ‘’Rambo’’ contre 20 mille francs CFA, un carton de piles Mansa et un carton de ‘’Rambo’’ pour le finaliste malheureux. L’équipe fair-play du tournoi est Dinguira Almamya qui empoche la somme de 5 mille francs CFA. Le clou des festivités a été ponctué par la grande finale des Seniors entre Lambé et Diamou 1 qui a répondu à toutes les attentes. Une finale reportée par Diamou 1 sur le score de 2 buts à 0. Pour les récompenses, le donateur et le parrain n’ont pas lésiné sur les moyens financiers. Ainsi le vainqueur, Diamou 1, empoche la somme de 500 mille francs CFA, le finaliste malheureux, Lambé, 250 mille francs CFA, Sabouciré classée 3e, 100 mille francs CFA, Malou, classé 4e, 50 mille francs CFA. Quant aux récompenses individuelles, le meilleur joueur, Mohamed Lamine Sissoko de Diamou 1 empoche 20 mille francs CFA, le meilleur buteur, Seydou Dansonko de Diamou 1 empoche 20 mille francs CFA, le meilleur gardien, Moussa Dembélé de Lambé empoche 20 mille francs CFA et enfin l’équipe fair-play, Logo empoche 20 mille francs CFA. Aussi les deux équipes finalistes ont reçu chacune un jeu de maillots et un ballon. Notons qu’il a été récolté 847 mille francs CFA de recettes lors du match de la finale. Un constat est clair si cette initiative de Yéli Sissoko n’avait pas existé, il fallait la créer car il ne fait aucun doute que ces activités annuelles ont permis de raffermir l’unité, la cohésion entre les populations de ces trois communes. C’est sans surprise qu’une mention spéciale lui a été rendu avec des bénédictions de l’ensemble de toutes ces responsables politiques, administratifs, religieux et coutumiers de ces dites communes. Vivement la 6e édition Sadou Bocoum, envoyé spécial à Logo-Sabouciré Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here