Affaire HUICOMA : Où sont passés les 2,1 milliards F CFA d’ATT aux travailleurs de Koulikoro ?

10
Lors du match final à Koulikoro, le 26 septembre dernier, c’est-à-dire le grand pourparler bouclant la phase des débats pour laisser place aux preuves concrètes, un sujet de polémique s’était invité dans les causeries concernant une somme de 2,1 milliards de nos francs que l’ex-Chef de l’Etat Amadou Toumani Touré (ATT) avait décaissé, en son temps, en faveur des travailleurs de HUICOMA. La tension était tellement forte au point que les 5 Ministres ont été contraints de se retirer momentanément de la salle sous un parapluie sécuritaire renforcé. Pour une bonne gestion politique de la situation des travailleurs de HUICOMA de Koulikoro, l’actuel Gouvernement, sur instruction du Chef de l’Etat, Ibrahim Boubacar Kéïta, s’est engagé à trouver un dénouement heureux à cette crise socio-économique qui a fait culer de trop d’encre et salives. C’es dans ce cette perspective qu’une Délégation de cinq Ministres de la République sous la conduite du Ministre porte-parole du Gouvernement se sont rendus dans cette Région afin de remettre les pendules à l’heure. La rencontre ayant réuni les travailleurs, les membres du Gouvernement et les autorités politiques et administratives de la Région a soulevé d’autres vives discussions. Une affaire de 2,1 milliards de francs offerts par l’ancien Président ATT à ces mêmes travailleurs de l’HUICOMA. Donc, la question est aujourd’hui de savoir où est allée ou quelle a été la clé de répartition, la gestion de cette enveloppe. Au cours des débats, il y a eu même des vives altercations entre les participants au point que les Ministres étaient obligés de se retirer de la salle devant un rang de sécurité renforcé. C’est un climat de panique totale qui s’est installé durant un bon moment. Cela est dû à l’annonce de l’engagement de l’actuel Gouvernement de procéder au paiement effectif du plan social des travailleurs. Le problème, c’est que certains ne comptent pas cette fois-ci cautionner les magouilles comme ça s’est passé avec les deux milliards cents millions débloqués par le Gouvernement d’ATT pour ces mêmes travailleurs de l’HUICOMA. Il y en a même qui auraient souhaité que l’usine soit relancée au lieu d’offrir chaque fois des milliards pour calmer ces incessantes revendications des travailleurs. Car, dès qu’ils finissent de bouffer l’argent sorti de notre Trésor public, c’est la reprise des bruits avec des manifestations. Selon la Ministre Diarra Raky Talla, il existe déjà 4 groupes de revendication autour du même plan social. Tellement que c’est confus, la Ministre n’a pas pu maitriser leurs listes pour les énumérer. Elle explique que déjà un montant a été déjà alloué à des travailleurs de l’HUICOMA mais sans déterminer la somme exacte et à quel but. Au même moment, un vieillard, répondant au nom de Ibrahim Diarra faisait son entrée dans la salle, c’est le Chef du village, le Chef Suprême du Méguetan. A la demande des membres du Gouvernement sur proposition des cadres du Gouvernorat, ce vieillard a mis fin aux disputes auxquelles les travailleurs se sont déjà livrés. C’est par la suite que les Ministre Mme Traoré Oumou Touré et son homologue Abdel Karim Konaté ont pu regagner la salle suivis de trois de leurs collègues pour recevoir et accepter les excuses des hôtes qui commencent à se battre avant même de percevoir le butin. Ce qui présage que tout est possible dès que l’argent sera perçu le lundi prochain entre nos frères de Koulikoro. Mohamed BELLEM : LE COMBAT Source : aBamako aBamako