IBK pour l’abrogation du décret de Trump contre le Tchad

5

APA-Bamako (Mali) - Le chef de l’Etat malien et président en exercice du G5 Sahel, Ibrahim Boubacar Keita, a demandé au président américain Donald Trump de revenir sur son décret interdisant l’entrée des Tchadiens aux USA, au motif que N’Djaména est ‘’un partenaire clé’’ dans la lutte contre le terrorisme en Afrique et ailleurs dans le monde. ‘’La Présidence en exercice du G5 Sahel a appris, avec surprise, le décret présidentiel américain inscrivant la République du Tchad sur la liste des pays dont les ressortissants se verront refuser le Visa d’entrée aux Etats –Unis d’Amérique’’, indique un communiqué de la présidence du Mali publié jeudi. ‘’La Présidence en exercice du G5 Sahel, ajoute le communiqué, estime que cette décision pourrait affecter l’engagement de la République du Tchad, qui s’illustre comme un partenaire clé dans le dispositif de lutte contre le terrorisme dans le cadre du G5 Sahel et au-delà.’’ Saluant ‘’les efforts du Tchad dans la lutte contre le terrorisme et la criminalité transfrontalière dans la région’’, le chef de l’Etat malien ‘’sollicite la compréhension des hautes autorités américaines en vue de conforter la poursuite des efforts du G5 Sahel’’, souligne le communiqué. Partant de là, Ibrahim Boubacar Keita a appelé le président Donald Trump à reconsidérer sa position par rapport au décret interdisant les Tchadiens de ce rendre aux Etats-Unis. ‘’Soucieux de préserver les excellentes relations de coopération entre le Tchad et les Etats–Unis d’Amérique d’une part, et les pays membres du G5 Sahel d’autre part, la Présidence en exercice du G5 Sahel exhorte les hautes autorités américaines à réexaminer favorablement la levée des sanctions contre le Tchad dans le but de maintenir la paix et la stabilité régionale et internationale.’’ Source : Africatime Africatime