RDC: attaque en cours de la ville d’Uvira, au Sud-Kivu

15

La population d’Uvira, en République démocratique du Congo, est terrée chez elle. L’électricité est coupée. Des hommes armés, arrivés par bateaux selon un témoin, ont lancé une attaque tôt ce jeudi 28 septembre contre cette ville située au bord du lac Tanganyika. Uvira est la deuxième cité du Sud-Kivu, région située à l’extrême-est de la RDC.

Déjà, mercredi 27 septembre 2017, des hommes armés avaient tenté d’attaquer Uvira par les collines surplombant la ville à l’ouest. Ils avaient été mis en déroute par les forces armées congolaises.

Les miliciens maï maï de William Yakutumba avaient promis de marcher sur Uvira après avoir pris le contrôle de Mboko, dimanche 24 septembre.

Selon un témoignage sous couvert d’anonymat, ce jeudi matin, des hommes armés ont lancé l’assaut au lever du jour sur Uvira, en arrivant par bateaux. L’armée a riposté et aurait détruit deux embarcations. « Ici, la situation est vraiment alarmante. Il y a des tirs un peu partout. Il y a des bateaux marins qui sont venus du côté ennemi. Quatre bateaux sont venus mais deux déjà ont été détruits », confie ce témoin. « Dans le lac Tanganyika, ajoute-t-il, on ne connait pas leur provenance mais quatre bateaux sont venus attaquer Uvira. Heureusement, les FARDC viennent d’en détruire deux et les deux autres ont pris la fuite. » « Les affrontements sont au niveau de Kabimba, au sud d’Uvira. Ils ont commencé à tirer très tôt le matin, vers 5 h. Heureusement, les militaires congolais FARDC étaient prêts et ils ont attaqué ces bateaux. » « Nous avons entendu l’arme lourde un peu partout. Nous sommes enfermés dans des maisons, on entend seulement du tonnerre. Les miliciens sont à côté, aux alentours de la ville. Ils ne sont pas encore entrés dans la ville. » Par RFI Publié le 28-09-2017  Source : Maliweb Maliweb