Ségou : Les Soufis fêtent la Zihara sous l’égide de Cheick Soufi Bilal Diallo

7

La communauté musulmane des Soufis du Mali (CMS-Mali) a organisé du 16 au 17 septembre 2017 à Ségou la 3e édition de la Zihara des Soufis. Sous l’égide du guide spirituel El hadj Cheick Soufi Bilal Diallo, des adeptes et sympathisants du soufisme ont répondu massivement à cette manifestation religieuse qui s’est déroulée à la Zawiya centrale de Hamdallaye A de la cité des Balanzan. L’édition de 2017 était parrainée par Adama Sangaré, maire du district de Bamako. Il était représenté à cette festivité par Seydou Traoré, maire délégué de Hamdallaye A Ségou. Il s’agissait pour les organisateurs de rendre un vibrant hommage aux parents de Cheick Soufi Bilal Diallo en occurrence à sa mère Hadja Bamata Traoré et à son père Cheick Ali Diallo.

Des Soufis ont répondu massivement à l’appel. Ils sont venus de Bamako, des capitales régionales et d’autres localités du Mali. La délégation du guide spirituel a été accueillie par le fils de l’illustre disparu, Mohamed Hachim Haïdara. Cette activité symbolique a été suivie de la visite du tombeau de l’illustre disparu au cimetière de Ségou. Les visiteurs ont fait un tour également au mausolée du grand maître Guidjo Almamy. Il faut noter que  Guidjo Almamy était un sage, un être clairvoyant qui n’a jamais fait de discrimination entre pauvre et riche. Il  traitait tout le monde sur un même pied d’égalité suivant le modèle du prophète Muhammad (PSL). Il a consacré toute sa vie au raffermissement de l’islam. Cheick Soufi Bilal a reconnu les mérites de ces anciens maîtres qui restent des références. Il a rendu un hommage à Niaro Karamoko pour sa recherche effrénée du savoir. Me Boubacar Coulibaly, coordonnateur des ressortissants de Ségou et pratiquants d’arts martiaux à Bamako, a salué l’initiative du guide spirituel et l’a remercié pour tout ce qu’il  fait pour le rayonnement de la discipline sportive dans la Cité des Balanzans. Dans l’après-midi, une séance de démonstration d’arts martiaux a tenu en haleine l’assistance. A la clôture Soufi Bilal Diallo a invité tous les participants à prier pour le retour de la paix dans notre pays. Il a exhorté tous les croyants à soutenir les autorités maliennes notamment le président IBK dans la construction du pays. Le parrain spirituel, Mohamed Hachim Haïdara, représentant régional du Haut conseil islamique du Mali à Ségou, a estimé que cette activité musulmane contribue fortement au rayonnement de l’islam. Le dignitaire religieux a invité tous les adeptes à l’union sacrée autour de leur guide. Adama Diabaté, stagiaire Source : Maliweb Maliweb