Senou : Cheick Harouna Sankaré fait couler de l’eau potable

16
Le président du Mouvement pour l’union des Maliens, non moins maire de Ouenkoro, Cheick Harouna Sankaré fait des œuvres de bienfaisance sa passion. Le guide religieux de l’Association islamique Al-Iman Billah, ne cesse d’apporter des réponses aux problèmes prioritaires des populations. Il a à son actif plusieurs réalisations : châteaux d’eau, forages, équipements pour centre de santé, écoles, mare pour les animaux, entre autres. En dehors de sa localité en région de Mopti, il fait beaucoup parler de lui par des œuvres utiles notamment en Commune VI du District de Bamako. Il vient de réaliser gracieusement un château d’eau à Senou-Médine d’une valeur de 5 millions de F CFA au grand soulagement des populations de cette localité. La précieuse infrastructure a été inaugurée le samedi 23 septembre dernier, en présence du philanthrope et généreux donateur, du maire Alou Coulibaly ainsi que des notabilités de Senou. Ce geste salutaire du jeune maire et prêcheur qui intervient après celui du château d’eau de Hèrèmakono-plateau va certainement contribuer aux efforts du gouvernement en matière d’accès à l’Eau potable pour mettre fin au calvaire des femmes de ce quartier qui en avaient beaucoup besoin. Comme il fallait s’y attendre, les populations ont accueilli avec ferveur l’inauguration de cette précieuse infrastructure qui va, en même temps, améliorer durablement les conditions d’accès à l’eau potable et contribuer à réduire la pauvreté. « Le guide Cheick Harouna Sankaré a enlevé une épine des pieds de la population de sa commune. Nos communautés souffraient de la pénurie d’eau », s’est réjoui le maire Alou Coulibaly avant de promettre de veiller à la bonne utilisation de l’infrastructure. Pour sa part, Cheick Harouna Sankaré a fait savoir que les particuliers, les bonnes volontés doivent également faire leurs en ce qui concerne les services sociaux de base. Selon lui, l’Etat seul ne peut pas tout faire pour soulager les populations. Il a ajouté que c’est avec humilité qu’il a acceptée à la demande du conseil communal, en se disant aussi être en mission pour sa patrie. DK Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here