Attribution de 21 logements sociaux par affinité : Le démenti formel du ministre Bathily

11
Suite à un article paru dans la presse l’accusant d’avoir attribué des logements sociaux par affinité à ses proches, le ministre de l’Urbanisme, de l’Habitat et des Affaires Foncières, Me Mohamed Ali Bathily, a animé un point de presse le lundi 25 septembre dernier dans les locaux de son département pour donner sa version des faits. C’était en présence des membres de son cabinet, du Directeur Général Adjoint de l’Office Malien de l’Habitat (OMH), Modibo Dianka, des membres de l’Association des Demandeurs de Logements Sociaux. D’entrée de jeu, le ministre a fait savoir qu’il a appris par voie de presse qu’il a attribué des logements sociaux à ses proches par affinité. Selon lui, il aurait préféré que le journaliste qui a fait cette révélation l’interroge pour connaitre sa version des faits avant toute publication. Pour le ministre, l’affaire concerne 21 logements sociaux dont 11 cas de redistribution. C’est-à-dire, des logements qui ont été retirés à des mauvais payeurs. Tandis que les autres concernent des ‘’logements test ’’ qu’il a distribués sur la base d’un contrat à des demandeurs. Ces demandeurs dit-il, sont tenus de faire un rapport d’évaluation de ces ‘’maisons tests’’ et payent également des allocations. A en croire Me Bathily, il est le seul ministre qui n’a pas donné les ‘’maisons test’’ gratuitement. Pour lui, c’est l’Etat qui prend des engagements auprès des banques pour réaliser ces ‘’maisons test’’. Et il n’est donc pas question qu’il donnecelles-ci gratuitement contrairement à ce qu’on fait ses prédécesseurs. Mais au lieu d’être salué pour cette action déplore-t-il, il a plutôt fait l’objet de toutes sortes de critiques. S’agissant des 11 logements qu’il a distribués aussi, il dira que ces logements font partie d’une vaste opération de retrait des logements sociaux, initiée par l’OMH en 2016 et conformément à la loi. Selon lui, la poursuite de l’opération a coïncidé avec l’hivernage et ils étaient obligés d’observer un temps d’arrêt. « Sur les 325 logements concernés par cette opération, seuls 11 ont pu être retirés. Compte tenu de la forte pression qui s’exerçait sur l’Etat par les banques, l’urgence s’imposait de redistribuer ces 11 logements à de nouveaux acquéreurs capables de s’acquitter régulièrement de leurs allocations. C’est ainsi que je fus contacté par l’OMH pour procéder à la redistribution de ces 11 logements », a expliqué le ministre Bathily. Pour qui, cela s’est fait conformément à l’article 25 du décret N°0351 P-RM du 8 mai 2015 qui l’autorise à redistribuer les logements sociaux retirés sans passer par une commission. Pour lui, il n’a choisi personne pour bénéficier de ces logements sauf le cas d’un agent handicapé de l’urbanisme qui a postulé quatre fois pour ces logements sociaux sans en bénéficier alors qu’il est membre de la commission de distribution de ces logements. Parlant des 325 maisons à retirer, le ministre Bathily a promis que cette opération va se poursuivre et que ces logements seront ajoutés aux 3823 logements sociaux de Bamako pour être distribués par la commission. D’après Mohamed Ali Bathly, c’est à lui de redistribuer le reste des 325 logements sociaux qui sont à retirer conformément à l’article 25 du décret N°0351 P-RM du 8 mai 2015. Mais il a préféré renoncer à ce droit au profit de la commission de distribution. La distribution par tirage au sort toujours d’actualité Lors d’une visite de terrain sur les sites des logements sociaux de Tabacoro, le ministre Mohamed Ali Bathily avait évoqué la possibilité d’une distribution des logements sociaux par tirage au sport dans un souci de transparence. Ce point de presse a été l’occasion pour lui de manifester à nouveau cette volonté. « Ce procédé concernera les demandeurs qui remplissent les mêmes conditions d’octroi. Pour éviter l’injustice, il sera procédé entre ces demandeurs, un système de tirage au sort pour les départager », a-t-il indiqué. Pour cela précise-t-il, il fera appel à des huissiers et à des journalistes pour être témoins de la sincérité de cette opération. Ce point de presse a aussi été l’occasion pour l’Association des Demandeurs des Logements Sociaux d’exprimer leur reconnaissance au ministre Bathilyet au président de la République, Ibrahim Boubacar Keita pour les logements sociaux. Selon Moussa Touré, président de cette association, depuis sa création, Mohamed Ali Bathily est le premier ministre à leur accorder une audience pour partager avec lui, leurs préoccupations. M.Dolo Source : aBamako aBamako
  • dakouotouba

    Ni tougoura Doubabou dee kwa ibe malo !