Boubou Cissé persiste et signe : « L’État ne remboursera pas de dettes fictives »

38
Parmi la dette intérieure du pays figure celle des fournisseurs. Elle est évaluée à plus de 200 milliards. L’Etat s’engage à payer cette dette mais si l’on en croit le ministre de l’Economie et des Finances, Boubou Cissé, « l’Etat ne remboursera pas de dettes fictives ». C’est en substance la réponse du ministre de l’Economie et des Finances aux fournisseurs regroupés en association. Lesquels demandent à Boubou « de payer leur sous ou de démissionner ». Selon le ministre, cette dette des fournisseurs « n’est pas la plus importante mais elle fait beaucoup parlé d’elle ». « L’Etat devait rembourser des dettes justifiées et vérifiées par un cabinet d’audit désigné et les procédures de remboursement ont commencé. Mais il se trouve que les pièces justificatives qu’il faut pour prétendre font défaut chez certains fournisseurs », a expliqué M Cissé. Ajoutant que l’Etat a déjà payé 4 milliards de F CFA durant ces deux semaines, il a regretté que certaines de ces dettes soient « fictives sans documents fiables. Certains ont même fourni des faux documents pour se faire de l’argent simplement ». Pour le ministre Boubou, c’est purement et simplement de la fraude car ils n’ont pas fait le travail et prétendre arnaquer l’Etat. Il compte d’ailleurs remettre les dossiers de certains qui réclament des sous à l’État à la justice. « Car ils ont fabriqué dit-il de fausses pièces dont les bons de commandes et des attestations de service fait et des faux contrats pour se faire payer. Ce qui a été décelé par le cabinet d’audit et mis dans un rapport ». Zou Source : aBamako aBamako

1 commentaire

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here