Concours de la fonction publique : Voici les dates des inscriptions et des compositions

11
Une cinquantaine de spécialités sont concernées par la compétition ouverte pour 814 postes à pourvoir Les diplômés désireux de s’ouvrir les portes de la Fonction publique, via les concours 2017 sont situés depuis le 12 septembre 2017 sur les dates de dépôt des candidatures desdits concours et les modalités des inscriptions. Ainsi, cette année comme l’année dernière, les postes à pourvoir sont conséquents et les spécialités assez variées : cadres de l’administration générale (26 attachés d’administration), des services économiques (10 contrôleurs des services économiques et 50 adjoints des services économiques), des postes techniques qui concernent les secteurs de l’agriculture, de l’élevage et de la pêche, de l’environnement, de l’industrie et des mines ainsi que l’informatique et l’audiovisuel. Le secteur de la santé compte 221 postes à pourvoir dans les domaines de la médecine, de la pharmacie, de l’odontostomatologie (anatomie pathologie, anesthésie-réanimation, biologie médicale, cancérologie, chimiothérapie, chirurgie générale, chirurgie pédiatrique, chirurgie plastique et brûlure, chirurgie thoracique, dermatologie, diabétologie-endocrinologie, maladies métaboliques, gynécologie – obstétrique, hématologie, hépato-gastro-entérologie, immunologie, infectiologie, médecine communautaire, pédiatrie, catégorie A), deux ingénieurs sanitaires, 36 assistants médicaux, 45 techniciens supérieurs de santé, 24 techniciens de santé. Cependant, c’est au niveau du secteur du développement rural que le besoin semble très important. Ainsi, au niveau de l’agriculture, les postes sont ouverts pour 27 ingénieurs de l’agriculture et du génie rural, 38 techniciens du même secteur, 81 agents techniques de l’agriculture. Dans le domaine de l’élevage, ils seront 17 vétérinaires et ingénieurs de l’élevage, 24 techniciens de l’élevage, 68 agents techniques de l’élevage. Au niveau des Eaux et Forêts, il existe 5 postes à pourvoir pour les ingénieurs, 10 techniciens et 35 agents techniques. Les secteurs sociaux sont aussi concernés par ses recrutements notamment le développement social avec 8 administrateurs de l’action sociale, 10 techniciens supérieurs de l’action sociale, 8 techniciens des arts et de la culture. Et les journalistes et réalisateurs se contenteront de 4 postes à pourvoir et 6 postes pour les informaticiens et 12 techniciens informatiques. Les dossiers doivent être déposés au Centre national des concours de la fonction publique. Pour cela, ils doivent se munir d’une fiche de candidature à renseigner et à timbrer à 200 Fcfa disponible au centre des concours et auprès des gouverneurs des régions ainsi que le site web du département. Ils doivent également se munir d’une copie certifiée conforme du diplôme ou attestation en tenant lieu, d’une copie certifiée conforme de la lettre d’équivalence du diplôme étranger, d’un extrait d’acte de naissance ou de jugement supplétif en tenant lieu, d’un certificat médical attestant le handicap pour les candidats en situation de handicap. Les photocopies d’acte de naissance ne sont pas acceptées. L’appel des candidats est prévu pour le 4 novembre à 7 heures et le démarrage des épreuves est à 8 heures pour les postes du secteur du développement rural. Le 5 novembre c’est le tour des candidats pour les postes administratifs. Le 11 novembre, les candidats pour les postes économiques composeront. Enfin, le 12 novembre, ce seront les épreuves pour le secteur de la médecine. L’accès aux salles de concours est subordonné à la présentation d’une carte d’identité nationale en cours de validité, d’un passeport, d’un permis de conduire ou d’une carte NINA. Et le concours comportera une épreuve technique et une épreuve de culture générale. A vos marques les candidats ! Doussou DJIRE Source : aBamako aBamako