L’hôtellerie et le tourisme de Mopti souffrent toujours des conséquences de la crise sécuritaire au Mali

3
La crise malienne a frappé de plein fouet le secteur hôtelier et touristique dans la région de Mopti et jusqu’à présent ce secteur continue de souffrir des effets de cette même crise. Mopti qui avait été réputé pour une région touristique par excellence, voit rarement maintenant les touristes car la région a déclarée comme zone d’insécurité selon certaines chancelleries occidentales. Ce manque de fréquentation des touristes à Mopti a joué sur les activités économiques de toute la région car avant la crise tout le monde se frottait les mains. "J’étais guide, mais avec la crise les touristes ne viennent plus et j’ai été obligé de changer de travail pour assurer ma survie, je suis maintenant vendeur de cartes de recharges téléphoniques" a déclaré Mamadou Bocoum un habitant de Mopti. Les hôtels aussi ressentent la nostalgie car la clientèle essentiellement composée d’occidentaux qui ne viennent plus à Mopti à cause de l'insécurité. Cela a occasionné des pertes énormes d’emplois. L’hôtel “doux rêve qui marchait en merveille avant l’occupation a été obligé de réduire son effectif d’employés à cause du manque de clients. Le constat prouve suffisamment qu’après les régions qui ont été occupées, c’est Mopti qui a été la région la plus touchée par les conséquences de la crise. Les autorités du Mali doivent penser à une politique afin de faire la promotion de la région sur le plan international pour que les touristés puissent prendre le chemin de la région. Fsanogo/abamako.com Source : aBamako aBamako