Situation humanitaire au Mali : Le CICR joue sa partition

13
Le Comité International de la Croix-Rouge (CICR) est une organisation humanitaire neutre et indépendante, ayant pour mission de protéger la vie des victimes de conflits armés ou d’autres situations de violence. Il s’efforce également de prévenir la souffrance par la promotion et le renforcement du droit et des principes humanitaires universels. Ainsi, parmi les activités du premier semestre 2017 du CICR au Mali, on peut noter : la visite des lieux de détention, l’appui aux centres de santé de référence et la poursuite de son programme d’assistance et de renforcement des moyens de production des agriculteurs, éleveurs et pêcheurs dans les régions affectées par le conflit, entre autres. Pour le CICR, la situation des personnes privées de liberté présente des défis, surtout en termes d’engorgement des lieux de détention, du respect des garanties judiciaires fondamentales et l’accès à des soins de santé adéquats. Dans le bulletin d’information du CICR au Mali, le chef de la délégation, Jean-Nicolas Marti, explique que la première moitié de l’année 2017 s’est déroulée dans un contexte humanitaire critique et la situation humanitaire continue d’être préoccupante au Centre du pays. Dans ce même document, le Comité International de la Croix Rouge au Mali réitère sa demande à tous les acteurs du conflit et aux personnes influentes, de prendre des mesures concrètes afin de faire cesser les actes qui touchent les populations déjà éprouvées. Alors que le volet de l’accord de paix de 2015 relatif à la démobilisation avance timidement, le CICR-Mali exprime sa préoccupation par rapport à la présence d’enfants porteurs d’armes ou affiliés à des groupes armés. Les évènements à venir comme le déploiement de la force du G5 Sahel, les échéances électorales et les soubresauts géopolitiques régionaux constituent des défis majeurs pour le Mali et la région d’Afrique du Sahel. « Le CICR entend demeurer un acteur humanitaire présent au plus près des populations maliennes en leur apportant une protection et une assistance humanitaire neutre, impartiale et totalement indépendante », a annoncé le chef de la délégation. Adama DAO Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here