Violation des droits de l’homme : Ce que le Mali reproche à Human Rights Watch

6
KassimTapo a déclaré que l’ONG de défense des droits de l’Homme, Human Rights Watch, n’a fourni aucune preuve de ses accusations de violation des droits de l’Homme contre l’armée malienne. “Human Rights Watch a fait une enquête à distance certainement par des appels téléphoniques. Je ne comprends pas qu’on puisse documenter les cas de violations des droits de l’Homme où on ne se rend pas”. Le ministre malien a également affirmé que le rapport qui n’a pas été transmis au gouvernement malien pour faire ses observations, montre “qu’il y a peut-être des gens qui ont la volonté de ternir l’image du Mali et de saper le moral des troupes.». Selon le ministre, il y a lieu de s’interroger sur la crédibilité de ces documents, dont il n’a jamais reçu copie. Autre problème selon le ministre, les rapports ne mentionnent pas les cas de violations de droits humains dont sont victimes les forces maliennes. « Une situation intolérable », car selon le ministre Tapo, « il ne saurait y avoir de discrimination en matière de défense de droits de l’Homme ». Le ministre appelle la communauté internationale à être vigilante et faire confiance aux autorités maliennes, qui selon lui, restent attachées au respect des droits humains. TS Source : aBamako aBamako