Nana Diaby invitée de la 17e convention locale de la jeune chambre internationale Bamako-Espoir : “Je demande aux jeunes qui veulent entreprendre de positiver et de croire en leur rêve”

11
La Jeune chambre internationale (JCI) Bamako-Espoir “Duba” a tenu sa 17e Convention locale le samedi 23 septembre 2017 au Grand hôtel pour faire le bilan des activités menées et introniser de nouveaux membres. L’invitée du jour de cette convention était Nana Diaby connue sous le sobriquet de ” Phiphi “, réalisatrice, productrice, coach, promotrice de l’agence de communication ” Phiphi plus “, conceptrice et présentatrice de l’émission ” Phiphi Show ” diffusée sur l’Ortm. C’est à travers la rubrique Business forum de la Jeune chambre internationale que Nana Diaby, l’invitée du jour, a partagé ses expériences avec des jeunes venus très nombreux à la convention. Une projection sur son parcours a révélé que Nana Diaby est diplômée en Master II en management et stratégie des entreprises option Marketing. Elle est détentrice d’un Bachelor en marketing obtenu en France. Elle est bilingue et parle couramment le Français et l’Anglais. Répondant à une question sur la création sur son agence de communication, elle répondra qu’au départ “Phiphi Plus” était un projet qu’elle a tenu à réaliser. ” Au départ, j’ai rêvé d’un projet qui est devenu une réalité, une responsabilité pour moi. Parce qu’à travers “Phiphi Show” qui est une émission télé, les gens m’ont fait confiance, le public continue à me faire confiance depuis trois ans “, a-t-elle indiqué. C’est très volontaire qu’elle échangea avec les jeunes sur l’émission Phiphi show et les stratégies de communication. A la fin de sa conférence, elle nous confiera qu’elle a participé à cette 17e Convention locale de la Jeune chambre internationale dans le but d’aider cette organisation à mieux sensibiliser les jeunes et surtout partager son expérience avec les jeunes et les inciter à entreprendre. ” Pour moi, les jeunes doivent continuer à rêver et surtout à vouloir partager et apporter quelque chose à la société. Parce qu’une entreprise à la base, c’est de trouver une solution à un problème. Et comme on le sait, le Mali traverse une turbulence présentement. Et nous faisons face à beaucoup de défis. L’Afrique et surtout le Mali étant un grand chantier, pour moi, il y a beaucoup de choses qui peuvent être améliorées. Donc, au Mali, si chaque jeune s’asseyait pour réfléchir, penser à résoudre un seul problème à travers un projet, avec de l’audace, de la patience, ce projet deviendra une entreprise” affirme-telle. ” Phiphi plus “, du projet à la réalité Dans cette lancée, Nana Diaby poursuit : ” Aux jeunes qui veulent entreprendre un projet, je leur dirai de prendre conseil auprès des gens qui ont réussi dans leur projet. Sinon, au final, ils finiront par deux résultats. Soit ils réussiront plus que les gens qui les ont conseillés et ils sauront les chemins à emprunter pour y arriver. Donc, je demande aux jeunes qui veulent entreprendre de positiver et de croire en leur rêve. Il faut qu’ils restent positifs en tout ce qu’ils entreprennent. Parce que quoi qu’il arrivera, ils gagneront toujours de l’expérience. Au départ, j’ai rêvé un projet qui est devenu une réalité, une responsabilité pour moi. Parce qu’à travers ” Phiphi Show “, les gens m’ont fait confiance, le public m’a fait confiance depuis trois ans “, nous a-t-elle confié. Phiphi d’ajouter qu’en participant à la 17e convention, elle a été honorée. “Je ne peux qu’être contente et fière à la fois. Parce que quand on a l’opportunité de s’adresser aux jeunes, d’échanger avec eux, il y a toujours du donner et recevoir. Et cela fait toujours du plaisir à partager. Je conseille aux jeunes Maliens de tenter le volet entrepreneurial dans la mesure où il peut être une des solutions au taux élevé du chômage. La 17e convention a été aussi une opportunité d’affaire pour des jeunes. Ce qui fait l’homme après sa famille, c’est son carnet d’adresses”, a-t-elle ajouté. Siaka DOUMBIA Source : aBamako aBamako