Rabat et Bamako se félicitent de l’excellence des relations de coopération bilatérale dans le domaine de l’énergie

9
Bamako– Le Maroc et le Mali se sont réjouis de l’excellence des relations de coopération multiforme existant entre les deux pays, notamment dans le domaine de l’énergie, à l’occasion d’une rencontre tenue, vendredi à Bamako, entre le ministre de l’Energie, des Mines et du Développement durable, Aziz Rabbah et le ministre malien de l’Energie et de l’Eau, Malick Alhousseini. Lors d’une séance de travail élargie à la délégation marocaine et aux hauts responsables des structures centrales et services assimilés du département malien de l’énergie et de l’eau, et à laquelle a pris part, notamment, l’ambassadeur du Maroc au Mali, M. Hassan Naciri, plusieurs aspects de la coopération bilatérale ont été examinés, li-t-on dans un mémorandum sanctionnant cette entrevue. A cette occasion, poursuit la même source, les deux parties se sont réjouies de l’excellence des relations de bonne coopération multiforme existant entre la République du Mali et le Royaume du Maroc, d’une manière générale et en particulier dans le domaine de l’énergie, sous la conduite éclairée de SM le Roi Mohammed VI et du président malien Ibrahim Boubacar Keïta. Les deux parties ont convenu d’accélérer la finalisation des deux protocoles spécifiques entre le gouvernement du Royaume du Maroc et le gouvernement du Mali, portant, d’une part, sur la coopération pour le développement et la modernisation du secteur électrique malien et, d’autre part, sur la coopération technique dans les domaines de la gestion intégrée des ressources en eau et des aménagements hydrauliques, en vue de leur signature au Maroc en février 2018. De plus, elles ont salué la coopération existant, d’une part, entre l’Agence des énergies renouvelables du Mali et l’Institut de recherche en énergie solaire et énergie nouvelle (IRESEN) et d’autre part, entre l’Agence malienne pour le développement de l’énergie domestique et de l’électrification rurale du Mali et l’office national de l’électricité et de l’Eau (ONEE) et les invitent à la renforcer et la fructifier, ajoute le document. Les deux responsables ont invité les structures dépendant de leurs départements respectifs à accroître les contacts et échanges d’expériences en vue d’une meilleure coopération et implication du Maroc dans le développement des énergies renouvelables au Mali, conclut la même source. Partager Source : aBamako aBamako