Le Directeur National de la Police, le contrôle Général Moussa Ag Infahi « Les professionnels de la sécurité doivent tenir compte des sentiments de sécurité exprimés par le citoyen dans sa vie quotidienne »

9
L’école nationale de police Amadou Touré dit Ghandi a servi de cadre hier à la cérémonie de commémoration du 57 anniversaire de la police nationale avec comme thème « la police avec la population, main dans la main pour une cité sûre et paisible ». Cette 2e édition commémorative était placée sous la haute présidence du Président de la République, Chef de l’Etat, SEM Ibrahim Boubacar Kéita. C’est à 10 heures 20 mn que le Chef de l’Etat, SEM Ibrahim Boubacar Kéita et sa délégation sont arrivés à l’école nationale de la police. Après ce fut l’exécution de l’hymne national. Le Directeur National de la Police, le contrôle Général Moussa Ag Infahi a dans son discours d’ouverture fait l’historique de la célébration de la journée du 4 octobre. C’est ainsi qu’il dira que le mardi 04 octobre 1960, le dernier Directeur de la sûreté du Soudan français, le Commissaire Divisionnaire Morette Elysée, passa le flambeau et le drapeau de la police naissante de la République du Mali à l’officier de Police Mahamane Touré, Directeur par intérim. Suivant les propos du DG de la Police, cette journée emporte désormais l’adhésion de tout un peuple en témoigne la mobilisation constatée depuis la première édition. C’est dans cet ordre d’idée qu’il a remercié le Chef de l’Etat, SEM Ibrahim Boubacar Kéita, pour avoir rehaussé l’éclat de la cérémonie par sa présence. D’après le DG de la police, la célébration de cette journée est un moment de communion entre la police et la population. Revenant sur le thème de la journée, le DG dira que cela participe à la volonté du gouvernement d’instituer une police de proximité qui vise à répondre au besoin de sécurité de citoyen dans son environnement. Les professionnels de la sécurité doivent tenir compte des sentiments de sécurité exprimés par le citoyen dans sa vie quotidienne, a-t-il expliqué. Cela passe nécessairement par des gestes simples qui mettent en confiance le citoyen comme un bon accueil, une bonne écoute et une orientation de l’usager qui arrive au niveau des services de police, a-t-il analysé. Aussi, le contrôle Général Moussa Ag Infahi a plaidé pour un changement de comportement positif. Au cours de cette journée, les portes unités des polices sont ouvertes sur l’ensemble du territoire pour recevoir le public. Il s’agit là de donner l’occasion à la population de se rapprocher de sa police pour connaitre ses missions et les conditions dans lesquelles elle travaille au quotidien, a-t-il expliqué. La cérémonie a pris fin par une exhibition et le défilé des troupes. Abdrahamane Sissoko Source : aBamako aBamako