Le Mali demande plus de moyens pour la Minusma

10
Le chef de la diplomatie malienne, Abdoulaye Diop, a plaidé pour l'octroi de plus de moyen à la mission des Nations unies dans le pays (MINUSMA) au Conseil de sécurité. Le rapport du secrétaire général de l'ONU sur la situation au Mali a été examiné jeudi à New York. Le Mali a rassuré des progrès enregistrés dans la mise en œuvre de l'accord, contrairement à l'affirmation contenue dans le rapport. Le chef de la MINUSMA qui a présenté le rapport par vidéoconférence a profité de l'occasion pour souligner ''les besoins croissants de la MINUSMA '' sur le terrain. Le document a été publié le 28 septembre mais c'est ce jeudi qu'il a été examiné par le conseil de sécurité. Le chef de la MINUSMA a fait la présentation par vidéoconférence depuis Bamako. Le chef de la diplomatie malienne, Abdoulaye Diop a assisté à la présentation et a dit au membre du conseil de sécurité à New York que la phrase contenu dans le rapport : ''presqu'aucun progrès n'a été fait dans l'application de l'accord'', n'a peut-être pas sa place dans le document. M. Diop a aussi souligné le décalage entre le mandat de la MINUSMA renouvelé en juin dernier et les actions de cette mission sur le terrain. Si la mission de l'ONU au Mali n'est pas très efficace sur le terrain, c'est par ce qu'elle manque de moyen a laissé entendre le chef de la MINUSMA, Mahmat Saleh Annadit, qui a renvoyé la balle dans le camp du conseil de sécurité de l'ONU. Source : aBamako aBamako