Mali : l’UNICEF tire la sonnette d’alarme sur la malnutrition

5
Plus de 10% des enfants maliens sont touchés par la malnutrition aigüe. Dans les régions de Tombouctou et de Gao, dans le nord, ce taux dépasse les 15%, soit le seuil critique selon l'échelle de l'OMS. Ces chiffres sont le résultat d'une enquête menée par l'Institut National des Statistiques appuyé par 4 agences des Nations Unies : UNICEF, PAM, FAO et OMS. Dans un communiqué conjoint publié lundi, les 4 agences tirent la sonnette d'alarme sur la dégradation de la situation nutritionnelle dans le pays. La situation de malnutrition est qualifiée de ''critique'' dans les régions de Gao et de Tombouctou touchées par l'insécurité. L'absence d'hygiène, le manque d'eau potable et la présence des maladies comme le paludisme font partie des facteurs causant ou aggravant la malnutrition. A cela, il faut ajouter l'insécurité dans le nord. Les enfants touchés par la malnutrition aigüe sont ''neuf fois plus vulnérables'' en cas de maladie, indiquent ces agences. La réponse à cette crise nutritionnelle s'organise mais les fonds nécessaires sont à rechercher. Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here