‘’Programme des soins spécialisés’’ de Terre des hommes : 33 enfants guéris de cardiopathies sont dotés en Kits scolaires

4

L’ONG Terre des hommes, en partenariat avec l’Hôpital mères-enfants « le Luxembourg » de Bamako, vient de prendre en charge 33 enfants atteints de certaines pathologies lourdes ne pouvant être opérés au Mali. Ces enfants bénéficiaires sont revenus de l’Europe après le succès de leurs opérations chirurgicales. A la veille de la rentrée scolaire 2017-2018, l’ONG Terre des hommes (Tdh) n’a pas oublié d’apporter son assistance à ces enfants. C’est dans ce cadre qu’elle a organisé le jeudi 28 septembre 2017, une cérémonie de remise des Kits scolaires.

En effet, il est à rappeler que Terre des Hommes Lausanne (Tdh) est une ONG dont la mission est l’aide à l’enfance et qui depuis 2012, intervient dans notre pays dans les domaines de la Santé maternelle néonatal et infantile, de l’eau, de l’hygiène, de l’assainissement et de la protection de l’enfance respectivement dans les régions de Ségou, Tombouctou, Gao et dans le District de Bamako. Pour concrétiser cet acte humanitaire, depuis septembre 2015, Tdh a signé un partenariat avec l’Hôpital mères-enfants « le Luxembourg » de Bamako pour la mise en œuvre du « Programme des soins spécialisés». Selon la Cheffe de délégation Annabelle Debakré, ce processus de collaboration étroite et continue a abouti au transfert de 37 enfants souffrant de cardiopathies de décembre 2015 à nos jours. Elle a précisé que parmi ces enfants, 33 ont été pris en charge et sont revenus guéris de leur cardiopathie, 04 sont encore en convalescence. Et d’expliquer qu’à leur retour ces enfants devront être réinsérés à l’école ou dans un milieu professionnel. Pour le Directeur administrateur de l’Hôpital Mère-enfant le Luxembourg, Abdoul Kader Baby, qui a salué et remercié l’ONG Terre des hommes pour cet acte humanitaire et qui donne aux parents et aux enfants souffrants de cardiopathies. Selon lui, cette maladie est très grave surtout quand un enfant nait avec, l’espoir de le voir guérir est très minime chez ses parents parce que certains cas graves demandent l’opération en Europe et a des coûts de millions de nos francs CFA. Nassou Diané 14 ans, est l’une des bénéficiaires du programme de la Tdh, et elle s’est dite très heureuse d’avoir eu cette chance. A ses dires, auparavant elle ne pouvait rien faire, elle ne pouvait  ni dormi ni mangé et souffrait énormément, mais qu’aujourd’hui après cette opération en Europe elle peut tout faire et elle joue aves ses camarades. « Je ne peux que dire merci à l’ONG Tdh et que Dieu seul peux la récompenser », a-t-elle conclu. Quelques parents ont tenu à témoigner leur reconnaissance à l’ONG. Ils ont reconnu qu’ils avaient perdu l’espoir face à la maladie de leurs enfants, parce qu’ils n’avaient pas de moyens pour les opérations de leurs enfants en Europe. Avec émotion, ils ont remercié et salué la Tdh et de l’exhorter à continuer afin que d’autres enfants qui sont dans le besoin bénéficient du programme. Notons que ces enfants ont tous eu des Kits scolaires. Par ailleurs, il est à savoir que 2000 enfants souffrant de cardiopathie non traitable au Mali en attente d’une prise en charge à « l’hôpital Mère-Enfant  le Luxembourg » ; 60 dossiers soumis par l’HMEL à Terre des hommes, 50 dossiers soumis aux hôpitaux Européens. Et parmi lesquels 37 enfants ont été traités et 33 sont revenus guéris. La Tdh a pu réinsérer à l’école 30 enfants et un en formation professionnelle. En plus la Tdh avait dans ses objectifs moyen terme d’appuyer la mise à niveau du plateau technique national afin de permettre le traitement des enfants sur place avec l’appui d’équipes internationales et aussi a long terme d’appuyer la mise à niveau des compétences locales afin de permettre la prise en charge autonome au niveau national. Seydou Karamoko KONE  

Source : Maliweb Maliweb