Santé publique : Deux nouveaux hôpitaux à Ségou et Koutiala

54

Le Premier ministre Abdoulaye Idrissa Maïga en tournée dans les 3 e et 4 e régions,  a annoncé de très bonnes perspectives notamment dans le domaine de la santé. Il sera construit au compte de l’année 2018 deux nouveaux hôpitaux dans les deux régions : un hôpital  de 3e référence à Ségou et  un autre de 2e référence  à Koutiala, région de  Sikasso. L’information a été donnée ce jeudi dans la salle de conférence du gouvernorat de Ségou lors de la rencontre des cadres par le ministre de la Santé et de l’Hygiène publique, Pr Samba Sow, sous la houlette du Premier ministre, Abdoulaye Idrissa Maiga.

Il a assuré que Ségou aura son nouvel hôpital dont le démarrage des travaux est prévu pour juillet 2018. L’hôpital Nianankoro Fomba sera aussi hissé très prochainement au rang des hôpitaux de 3e référence avec un plateau technique performant grâce à l’érection de plusieurs autres services. Dans la région, il est prévu la construction de plusieurs centres de santé de référence, notamment à Mandiakuy, Sarro et Farako. Celui de Macina est déjà fini et prodigue déjà des soins de santé de qualité aux populations. La région dispose de plus de 200 centres de santé communautaire (Cscom) qui offrent des soins à des niveaux de base. L’étape de la visite du Premier ministre à Sikasso A Sikasso, lors de la réunion des cadres, le ministre de la Santé et de l’Hygiène publique a présenté un bilan positif du système sanitaire. Avec une population de plus de 3,1 millions d’âmes, la région de Sikasso dispose d’un hôpital, 10 CS-Réf et 237 Cscom. En termes de référence évacuation, tous les CS-Réf disposent au moins de deux ambulances et de médecins spécialistes : un gynécologue et un pédiatre et les Cscom sont dotés de motos ambulances pour faciliter l’évacuation sanitaire des femmes enceintes vers des structures de référence. Réalisation d’infrastructures de la région  A Sikasso ville,  il est prévu la réhabilitation de l’hôpital en CHU de 3e référence avec toutes les commodités pour l’amélioration du plateau technique. A ce jour, l’hôpital de Sikasso a bénéficié  d’énormes réalisations comme la construction d’une unité d’hémodialyse, un scanner qui a permis d’affecter 3 neuroniques. Il est prévu la construction de 10 nouveaux CS-Réf courant 2018 dans la région et un bloc de pédiatrie au CS-Réf de Koutiala avec le soutien financier de MSF d’une valeur de 700 millions de F CFA. Avec le même partenaire, le CS-Réf de Koutiala a bénéficié la construction d’un nouveau bloc d’urgence. Il faut ajouter la construction en cours d’un nouveau bloc d’hospitalisation sur le budget national. Le tout sera couronné par la construction d’un nouvel hôpital de 2e référence à Koutiala pour améliorer la couverture sanitaire dans cette partie stratégique pour l’économie malienne. La ville de Sikasso après une décennie au bas de l’échelle de la malnutrition se relève petit à petit avec seulement 3 % contre 9 % avant 2013. L’effet de ces résultats ne s’est pas  fait attendre, le cercle de Yorosso, qui était à la queue dans la région, vient de remporter un prix international pour avoir relevé le défi de la malnutrition et être aujourd’hui un pionnier de la lutte contre la malnutrition dans le pays. Le ministre Samba O. Sow a insisté sur le recueil des informations sur la surveillance épidémiologique qui a permis également d’avoir ce résultat sur la malnutrition dans la région. Le  taux de vaccination dans la région, qui est à 90 % pour tous les programmes, a été vivement salué par le Pr. Sow et par l’ensemble de la salle de conférence. Une situation qui a permis de diminuer largement le taux de mortalité maternelle et infantile. Pr. Samba. O.  Sow est revenu sur la vente illicite des médicaments qui provoquent d’énormes dégâts dans le domaine sanitaire et de pertes de milliard de F CFA pour notre économie. Le ministre Sow a prôné l’union sacrée pour bannir ce fléau. Conscient du besoin toujours croissant en matière de soins de santé de qualité, le ministre Sow a promis des activités de promotion dans tout le pays. O.D.

Source : Maliweb Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here