Assemblée générale élective de la FEMAFOOT : Mamoutou Touré dit Bavieux succède à Boubacar Baba Diarra pour 4 ans

10
Le verdict est tombé lundi soir à l’hôtel Olympe de Bamako aux environs de 18h 30, après deux jours d’intenses travaux, c’est Mamoutou Touré Bavieux qui désormais prend la commende de l’instance dirigeante du football malien, au sortir de l’assemblée générale élective de la fédération malienne de football commencée le 08 octobre 2017 au gouvernorat du district de Bamako, pour finir au soir du 09 octobre à l’hôtel Olympe de Bamako. Après plusieurs mouvements d’agitation, la fédération malienne de football s’est enfin trouvée un président, à la personne de Mamatou Touré allias Bavieux, qui n’est plus à présenter dans la famille du football malien, au dépens de Salaha Baby, qui n’en demeure pas moins. Bavieux a obtenu 39 voix sur 40, 18 absents, ce qui le permet selon les textes de la FEMAFOOT d’occuper le fauteuil de président, et va composer le comité exécutif avec les 21 personnes personnes de sa liste. Comme annoncé ci-dessous, la cérémonie d’ouverture de cette assemblée générale élective de la femafoot a ouvert le dimanche matin au gouvernorat du district de Bamako, malgré les vives tensions dans la salle, l’essentiel a été fait. L’envoyé émissaire de la CAF, le camerounais…. , le président sortant de la FEMAFOOT, le Gal Boubacar Baba Diarra, et le représentant du ministre des Sports, Adama Singaré, ont successivement tenu des allocutions à l’assistance. Nous regrettons d’annoncer que ces discours ont été lus dans des conditions déplorables, qui ne donnaient une bonne image de notre pays, et de son football. Aussitôt finie la cérémonie d’ouverture, place aux travaux à commencer par le contrôle des mandats, recensement des personnes habilitées à voter. Cet acte aura duré, toute la journée du dimanche sans se terminer jusque tard dans la nuit. Les travaux ont été suspendus, pour reprendre le lundi à 12h, à la fin du contrôle minutieux des mandats, il a été jugé possible de tenir l’élection en se référant toujours aux textes, malgré des cas majeurs d’absence, à titre illustratif, le cas du candidat malheureux Salaha Baby et ses colistiers. 39 membres statutaires ont finalement fait le vote sur 57, et le résultat des urnes ont souri au candidat Mamoutou Touré dit Bavieux et colistier. La proclamation des résultats a enregistré la présence du président du collège électoral,… le maire de la Commune V du district de Bamako, et du directeur national adjoint des Sports, représentant le ministre. Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here