Assemblée nationale : Pas de grands changements dans le bureau et les commissions

5

Les députés ont procédé lundi au renouvellement annuel du bureau de l’Assemblée nationale et des commissions générales. Il s’agit en fait de satisfaire aux dispositions du règlement intérieur de l’institution. Dans les deux cas, il n’y a pas eu un grand chamboulement du côté de la majorité. La liste consensuelle présentée par le président Sidibé a été approuvée par les 127 députés présents. Le poste de président n’étant pas mis en compétition, Issaka Sidibé conserve son fauteuil. Il en est de même pour Moussa Timbiné qui reste 1er vice-président. Le député de la Commune V s’affirme comme l’un des ténors de la majorité après le succès du meeting aux allures de démonstration de force, tenu samedi pour soutenir les actions du président de la République. Hadi Niangado de l’APM garde aussi son poste de 2ème vice-président tout comme Mamadou Diarrassouba qui conserve son poste de 1er questeur. Par contre, tous les députés de l’opposition membres du bureau ont été remplacés. Ainsi le député Seydou Diawara élu à Bougouni succède à Amadou Cissé, élu à Ténenkou, au poste de 3ème vice-président. Ces deux parlementaires sont tous de l’URD. Cheick Oumar Konaté remplace Bréhima Béridogo au poste de 2ème secrétaire parlementaire et Boubacar Maiga cède le poste de 9ème secrétaire parlementaire à Amadou Maiga. Ces ajustements n’ont d’ailleurs pas modifié l’ossature des quotas attribués aux différents groupes parlementaires du bureau sortant. Sur les 22 postes, en plus de celui du président, le RPM comme dans l’ancien bureau, conserve ses 11 sièges. 5 pour l’APM, 3 pour l’ADEMA-ASMA, 3 pour le VRD et 1 pour ADP MALIBA-SADI. Les travaux se sont poursuivis tard dans la soirée afin de déterminer la composition des membres des différentes commissions de travail. Tout comme pour le bureau, à ce niveau également, aucun changement n’a été opéré. La liste des présidents des différentes commissions se compose comme suit : commission Développement rural (Idrissa Sankaré), commission Travaux publics (Yiri Keita), commission Affaires étrangères (Mme Diallo Aissata Touré), commission Administration territoriale et Décentralisation (Amadou A. Doumbia), commission Santé et Développement social (Kalilou Ouattara), commission Eau, Energie et Mines (Bakary Woyo Diarra, seul arrivant à ce niveau), commission Défense (Karim Keita), commission Education, Culture (Mme Haidara Aissata Haidara), commission Travail, Emploi, Jeunesse (Chadrak Keita), commission Finances et Economie (Abdine Koumaré) et enfin commission Loi constitutionnelle (Zoumana N’Tji Doumbia). Les élus de la nation ont également voté à la main levée la commission contrôle qui est désormais présidée par le député Amadou Cissé en lieu et place de Dédéou Traoré, tous du VRD. Il faut préciser que selon le règlement, la présidence de cette commission revient de droit à l’opposition. Lougaye ALMOULOUD Source : Africatime Africatime