Moussa MARA au camp 1: les explications de l’ex-Premier ministre

13

Suite à la parution d’un article sur le site d’information Malijet.com faisant état de l’audition de l’ancien chef du gouvernement Moussa MARA au camp 1 dans le dossier foncier litigieux introduit par l’un des adjoints au maire de la commune IV, nous avons contacté l’intéressé. N’ayant pas souhaité nous accorder une interview, Moussa MARA fera court pour ce qui est des explications: -Je suis venu trouvé 8900 victimes de spéculations foncières dans la commune IV. -J’ai pu remettre plus de 400 personnes dans leur droit, des pauvres pour la plupart et qui vivent encore aujourd’hui. -Pour les 400 personnes, j’ai identifié les parcelles, j’ai organisé des assemblées générales et invité les gens à venir justifier pourquoi ils ont eu la parcelle, seuls ceux qui ont refusé de venir ou qui n’ont pu justifier ont été dessaisis et le vrai propriétaire, souvent pauvre et démuni, a été remis dans ces droits. -Pour les autres la mairie a engagé un processus d’obtention de parcelles auprès de l’Etat, ce qui a abouti à l’obtention de 200 hectares au cours du mandat et aujourd’hui la mairie est entrain de mettre les usagers dans leur droit. Je suis le seul élu local de l’histoire du pays à avoir déclaré régulièrement son patrimoine sans discontinuer et sans contestation. Je n’ai pas une seule parcelle en mon nom en commune IV, j’habite chez ma mère et j’y étais quand j’étais premier ministre de la république. Les témoins de mes actes sont vivants et peuvent témoigner par milliers, il suffit d’aller dans la commune et d’y tendre votre micro aux habitants.>> Etant donner que la justice est saisie du dossier, nous en saurons d’avantage sur la suite qu’elle décidera de donner à cette affaire qui oppose un élu de la commune IV à l’ex chef du gouvernement malien Moussa MARA. La rédaction Source : Rpmédias Source : Africatime Africatime

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here