Célébration de la journée mondiale de la femme rurale couplée à celle de l’alimentation à Kayes: Le président de la République magnifie la femme rurale

26
Depuis hier, lundi 16 octobre 2017, le président de la République du Mali Ibrahim Boubacar Kéïta séjourne à Kayes. Cette visite présidentielle de deux jours dans la cité des rails entre dans le cadre de la célébration de la journée mondiale de la femme rurale couplée à celle de l’alimentation. Le président de la République a, lors de la première journée de cette visite, remis 500 décortiqueuses de maïs, 500 repiqueuses de riz aux femmes ainsi que 30 tricycles aux handicapés. En outre, Ibrahim Boubacar Kéïta a remis au gouverneur de Kayes des kits sanitaires aux 152 CSCOM non électrifiés de la région. Une dizaine de femmes battantes du Mali ont aussi été décorées par le chef de l’Etat malien. C’est à la tête d’une forte délégation de ministres et de responsables maliens que le président de la République effectue une visite de deux jours à Kayes. Le lundi 16 octobre 2017, premier jour de la visite, le président de la République a présidé, dans la commune rurale de Awa Dembaya-Médine située à une dizaine de kilomètres de la ville de Kayes, une grandiose cérémonie pour célébrer la journée mondiale de la femme rurale couplée à celle de l’alimentation. Les autorités locales de Awa Dembaya ont, pour la circonstance, réservé un accueil chaleureux au président de la République et sa délégation. Lors de son discours, après ses mots de remerciement à l’endroit du Président, Sory Ibrahim Diallo, le chef de village de Awa Dembaya s’est dit inquiet pour la récolte de cette année. Il a demandé l’aide du président de la République pour que les paysans puissent faire face à cette mauvaise récolte qui s’annonce. Sory Ibrahim Diallo a formulé d’autres doléances dont la création du Haut Conseil des chefs de village et des chefs de cantons. A sa suite, Djibril Magan N’Diaye, le maire de Awa Dembaya a cité des hauts faits du président de la République en faveur des femmes dont l’augmentation du quota des femmes au sein des instances dirigeantes du pays. « Nous remercions le président de la République pour tout ce qu’il a fait dans la défense de la cause des femmes. La femme rurale est la première à se lever et la dernière à se coucher », a-t-il dit. « L’aide du président aux femmes est incommensurable », a expliqué, pour sa part, Niakaté Goundo Kamissoko, la présidente de la fédération nationale des femmes rurales. Alawili Amadou Diallo, le représentant de la FAO au Mali a également félicité le président pour tout ce qu’il fait en faveur du monde rural. « La FAO veut que la migration soit un choix et non une nécessité. Le Mali a connu aujourd’hui des résultats dans l’atteinte des Objectifs Du Millénaire », a-t-il dit. Dans son allocution, le président de la République Ibrahim Boubacar Kéïta, sous les ovations du public, a indiqué que Kayes est une grande ville. « Médine est une fierté pour nous. Ici, aujourd’hui, nous sommes en séance d’hommage. Hommage national au mérite de la femme rurale : nos sœurs, nos épouses, nos compagnes de tout les jours. Du bruit et sans bruit, elles sont à la tâche. Même lorsqu’il arrive à nous de dormir, elles ne dorment pas. Soucieuses, des effets scolaires à acheter, du riz dont le tonnage baisse et l’huile qui manque, bref de tout ce qui fait la vie d’une famille. Les femmes rurales du Mali ont acquis tellement d’expériences qu’elles sont dignes d’éloge. Elles méritent ces éloges. Aucun complexe, elles se sont faites à la force. Elles sont aguerris ces femmes là », a déclaré le président de la République. Il ajoutera que tout ce qu’il est entrain de faire pour le monde rural est simplement requis. « Ma conviction la plus profonde a toujours été que le socle du développement de ce pays sera l’agriculture ou ne le sera pas. Nous n’irons nulle part si nous tournons le dos à la terre. La terre n’est pas ingrate, elle est généreuse, elle est féconde pourvu qu’on l’a respecte », selon Ibrahim Boubacar Kéïta. Après son adresse, le président de la République procéda à la remise de 500 décortiqueuses de maïs et 500 repiqueuses de riz aux femmes, de 30 tricycles aux handicapés et de kits sanitaires CSCOM non électrifiés de la région de Kayes. Il a aussi décoré une dizaine de femmes battantes du Mali. Madiassa Kaba Diakité, depuis Kayes Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here