Droits de l’Homme : La CNDH reçue par le premier ministre

50
Le Premier ministre, Abdoulaye Idrissa Maïga, a reçu hier à la Primature, les membres de la Commission nationale des droits de l’Homme (CNDH). A l’issue de l’audience, la présidente de la CNDH, Me Kadidiatou Sangaré Coulibaly, a indiqué que cette visite visait à présenter au chef du gouvernement les membres de la structure et les missions qui leur sont confiées. Cela, a-t-elle précisé, était d’autant plus important que la Commission a connu récemment une profonde réforme qui lui confère une totale indépendance. En effet, la loi 036 du 7 juillet 2016 confère le statut d’autorité administrative indépendante à la CNDH. Par ailleurs, Me Kadidiatou Sangaré Coulibaly a expliqué que la commission a sollicité du chef du gouvernement la mise à disposition des moyens lui permettant d’exécuter valablement sa mission de protection et de promotion des droits de l’Homme ainsi que la prévention de la torture et d’autres traitements cruels, inhumains et dégradants. Le Premier ministre dit avoir pris bonne note des préoccupations de la Commission. Toute chose qui a été bien appréciée par Me Kadidiatou Sangaré Coulibaly. Elle a salué, au passage, le président de la République, Ibrahim Boubacar Kéita qui a oeuvré pour que notre pays puisse se doter d’une Commission de défense des droits de l’Homme digne de ce nom. S’exprimant sur la situation générale des droits de l’homme au Mali en proie à la une situation sécuritaire préoccupante, la présidente de la CNDH a jugé qu’elle évolue en dents de scie. Elle a noté que la CNDH suivait la situation de façon constante à travers l’ouverture des enquêtes comme c’est le cas actuellement en ce qui concerne les accusations de «Human Right Watch» sur la violation des droits de l’Homme à l’égard des forces armées. Lougaye ALMOULOUD Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here