Mali : BlonBa renaît de ses cendres, que le spectacle recommence !

45

Le dramaturge Alioune Ifra Ndiaye rouvre le BlonBa, fermé depuis 2012. Nouveau quartier, nouveaux espaces : cette version « remastérisée » du complexe culturel promet de faire bouger Bamako. Il a été menacé de mort par des ultra-religieux mais a résisté aux intimidations et aux tentatives d’incendie. Pourtant, en 2012, à la suite de la crise politico-sécuritaire et de quelques soucis avec le fisc, Alioune Ifra Ndiaye a été contraint de fermer la salle qu’il avait inaugurée en 2007 dans le quartier Faladié. Si la compagnie BlonBa n’a jamais cessé de jouer depuis, l’un des phares de la vie culturelle à Bamako s’était éteint. « J’ai pensé jeter l’éponge définitivement et m’installer au Canada », confie-t‑il aujourd’hui. Mais le chef de troupe n’est pas du genre à baisser les bras, et il a fait le tour de ses proches et amis pour obtenir les fonds nécessaires à la reconstruction de son navire amiral. Il a vendu sa maison et ses terrains pour réinvestir plus de 350 000 euros dans les bâtiments et 150 000 euros en nouveau matériel, qui s’ajoute à celui qu’il avait déjà. Son titanesque chantier est presque terminé, et le complexe a été inauguré le 30 septembre. Immense chapiteau aux quatre coins posés sur de petites cases, de loin, le nouveau BlonBa ressemble un peu au musée Sainte-Sophie d’Istanbul, minarets en moins. Alioune Ifra Ndiaye espère y attirer la jeunesse branchée « qui a envie de tourner définitivement la page de la crise ». Situé dans le quartier populaire et en plein développement de Baco-Djicoroni, pas très loin du Moffou (le studio de production de Salif Keïta), le complexe a tout pour devenir le nouveau temple du spectacle vivant et des nuits bamakoises. Lire la suite sur : http://www.jeuneafrique.com/mag/481343/culture/mali-blonba-renait-de-ses... Source : Africatime Africatime

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here