ADEMA-URD-CODEM : Le trio imbattable

29
Lors des élections prochaines des conseillers communaux, de cercles, régionaux et du district de Bamako, il nous est révélé que les trois premières forces politiques après le RPM sont en alliance dans toutes les régions et cercles de Kayes à Tombouctou. Avec la force de chacun de ces trois partis, ce trio sera imbattable. Le RPM commence à vivre le plus dur moment de son existence. Après avoir gagné en grand nombre les élections communales passées grâce à son alliance avec les partis politiques de la majorité dont l’ADEMA et la CODEM, les deux premières forces après lui , il n’aura pas le soutien de ces deux partis dans les élections régionales, et du district de Bamako à venir .Dans toutes les régions, l’ADEMA et la CODEM sont en alliance avec la première force politique de l’opposition et troisième force politique au Mali, l’URD. Avec l’idée de gagner leur part de gâteaux, beaucoup de partis politiques de la majorité dont l’ADEMA et la CODEM ont été en alliance avec le RPM dans de centaines de communes lors des élections communales de 2016. Ces différentes alliances ont donné un résultat remarquable au parti au pouvoir sur les autres partis de la majorité comme de l’opposition. Mais le désespoir n’a commencé qu’après avoir su que le Rassemblement pour le Mali n’a pas le sens de partage. Il fait comme s’il a mérité ces voies sans l’aide d’aucun parti. A tout ceci, s’ajoute le comportement insupportable de pas mal de membres du RPM. Donc suite à toutes ces insuffisances du parti d’IBK, l’Adema et la Codem se sont retrouvés dans toutes les régions et presque dans tous les cercles, en alliance avec l’Union pour la République et la Démocratie(URD). Le constat est très clair, aucun parti politique ou alliance ne pourra battre le trio ADEMA-URD-CODEM vu les poids politiques de chacun de ces trois partis. Il est évident de signaler que si ces élections des conseillers communaux, de cercles, régionaux et du district de Bamako auront lieu, cette alliance les remportera dans la plupart des cercles et régions et pourra mettre le RPM à terre. Ce trio peut servir de barrer la route de Koulouba au président Ibrahim Boubacar Keita et son parti en 2018. Les signes de changement sont là ; c’est aux membres de ces trois partis, l’ADEMA, l’URD et la CODEM de pouvoir transformer cette alliance en un moyen de mettre fin à la fonction d’IBK en 2018. Boureima Guindo Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here