Campagne agricole à l’Office Riz Ségou : Une pénurie alimentaire imminente à Tamani, fief du patron de Aneçar Dine

36
En visite en zone Office Riz Ségou, le ministre de l’Agriculture n’a pu nier l’évidence dans la zone de Tamani où, la campagne agricole 2017-2018 s’annonce plus que catastrophique. L’insuffisance et l’arrêt précoce des pluies ont provoqué une sécheresse inqualifiable dans le secteur agricole de Tamani qui fait partie de l’Office Riz Ségou. L’Office Riz Ségou (ORS) est constitué des secteurs de Tamani, de Dioro et de l’inter fleuve. Contrairement aux campagnes précédentes, l’ORS est, cette année, en difficulté à cause de la très faible pluviométrie enregistrée dans certaines zones, particulièrement celle de Tamani. Cette situation qui est en passe d’affecter très sérieusement les objectifs de la campagne agricole 2017-2018 à l’ORS, estimés à 170 000 tonnes de céréales dont 75 000 tonnes de riz. Si la situation est un peu mieux dans les secteurs de Dioro, à Tamani, c’est la désolation. Dans cette zone, les agriculteurs sont tout simplement désespérés. Parce qu’ils n’ont rien à récolter cette année dans les champs devenus secs, suite à l’arrêt précoce des pluies. En tout cas, c’est la triste réalité que fait face, la ville du célèbre Imam Ousmane Madani Haidara. Selon des agents agricoles de la zone de Tamani, environ 5 000 hectares sont devenus secs, faute de pluie. Dans la même localité, les pertes sont estimées entre 18 à 20.000 tonnes de céréales. À noter que plusieurs localités, du nord au sud du Mali, sont menacées par l’insécurité alimentaire, engendrée par l’insuffisance et l’arrêt précoce des pluies. “Cette année, la situation alimentaire est telle que le gouvernement doit intervenir avant même la période de soudure pour éviter le drame alimentaire qui s’annonce dans plusieurs localités du Mali”, nous a confié un agent du Commissariat à la Sécurité Alimentaire (CSA). Il nous est revenu que plus de 1000 demandes d’aides alimentaires sont déjà sur la Table de la CSA. Aujourd’hui, outre la construction de la route Barouéli-Tamani lancée en fanfares, les populations de Tamani auront besoin de l’aide alimentaire de la part du président IBK. Celui-ci est prié de prendre des mesures urgentes pour contrer l’insécurité alimentaire qui pointe à l’horizon à Tamani et environs. M’PÈ.Berthé Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here