WANEP et son partenaire DCAF organisent une réflexion autour du système d’alerte précoce de WANEP Mali

8
Le Réseau Ouest Africain pour l’Edification de la Paix (WANEP Mali) et son partenaire le Centre pour le Contrôle Démocratique des Forces Armées (DCAF) ont organisé, les 30 et 31 Octobre 2017 au Grand Hôtel atelier de réflexion sur le potentiel de contribution du programme d’alerte précoce de WANEP au processus de Reforme du Secteur de Sécurité au Mali (RSS). Des participants venus du Burkina, du Mali et du Niger ont pris part à cette rencontre de deux jours. Cet atelier de réflexion avait pour objectif d’analyser le système et programme d’alerte précoce actuel, pour renforcer sa pertinence aux défis actuels et en faire un véritable outil de gouvernance partagée de la paix et de la sécurité au Mal. WANEP Mali entendait à travers cet atelier , redonner du souffle à son système d’alerte précoce avec de nouvelles orientations en vue de renforcer la pertinence de ce système par rapport aux défis conflictuels et sécuritaires du Mali. Partant de l’état des lieux du système et programme NEWS tel qu’il existe actuellement au Mali, il s’agissait de voir quelques améliorations pouvant être apportées pour en faire un réel outil de contribution de la société civile à travers wanep à une gouvernance partagée de la sécurité. Au cours de cet atelier et sous la modération de Ornella Moderan de DCAF, il a été question de faire l’état des lieux du système d’alerte précoce de WANEP Mali; déterminer les nouvelles orientations du système News de WANEP Mali; développer les pistes de collaboration avec les forces de défense et de sécurité en matière d’alerte précoce et de réponse rapide; définir les roles et responsabilités des points focaux dans l’animation du système d’alerte précoce; valoriser les stratégies existantes visant à soutenir des approches communautaires de prévention et de résolution des conflits à travers le renforcement de leurs capacités; relier le système d’alerte précoce aux contributions des OSC à la promotion de la RSS sur la base des actions locales à moindre coût soutenues par le DCAF. Lors de la première journée, l’inspecteur Général Mamadou Niakaté a entretenu les participants sur les défis sécuritaires en constante évolution, le processus de paix, le processus de la réforme du secteur de la sécurité, évolution des rapports société civile et institutions étatiques. Il a également exposé sur les défis en matière de gouvernance partagée. Cette rencontre internationale de deux jours a été un véritable espace d’échange d’expériences car les membre de WANEP du Burkina Faso, du Niger et des membres du Centre National d’Alerte Précoce et de Réponse au Mali ont partagé avec la salle leurs expériences en la matière. Fsanogo/abamako.com Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here