Maharafa Traoré, Directeur de SAER-Emploi pour la promotion de l’assurance volontaire : Retour triomphal aux premières amours

1
Cet ancien ministre d’ATT, expert en sécurité sociale, vient de prouver que même après les responsabilités publiques, il y a bien des initiatives privées qu’il faut développer pour contribuer à des politiques nationales RAM Africa New York A l’immeuble Mali Créances à l’ACI 2000 se dresse désormais une imposante structure, l’Agence principale de SAER- Emploi-AV+, un gigantesque Projet de management de l’assurance volontaire de l’INPS qui s’inscrit dans le cadre de la recherche de solutions permettant de faire bénéficier le maximum de travailleurs non-salariés des prestations sociales par délégation de gestion. Le projet assure presque les mêmes prestations que le régime réservé aux salariés, à savoir le régime AMO, celui de la vieillesse, invalidité, décès-survivants ainsi les prestations familiales. Un projet salutaire aux âmes bien nées et en de bonnes mains. En effet, le maitre d’œuvre de cette belle initiative est M. Maharafa Traoré, non moins directeur de SAER- Emploi-AV+. Ancien ministre visionnaire, engagé, ouvert d’esprit, cultivé et déterminé dans la vie, Maharafa Traoré est un expert en sécurité sociale, un administrateur de la sécurité sociale de classe exceptionnelle. Une expertise qu’il s’est engagé à mettre au profit de l’intérêt national en mettant son point d’honneur sur un domaine aussi clé par l’initiative privée. Pour lui, la sécurité sociale étant un droit constitutionnel pour tous les Maliens, l’inclusion sociale apparait incontestablement comme le moyen le plus efficace pour lutter contre la pauvreté en facilitant l’accès à un grand nombre de personnes à la sécurité sociale. Fort de cette conviction, depuis les évènements malheureux de mars 2012 ayant mis brusquement fin au régime d’ATT, dont il était membre du gouvernement, Maharafa Traoré quittera carrément la fonction publique (en prenant une disponibilité retraite) pour travailler, à l’ombre, jusqu’à l’aboutissement de ce projet, une aubaine pour les non-salariés. Les bonnes initiatives aux bons talents bénéficieront toujours de crédit. Dès le début, le projet a vite bénéficié de la confiance totale de tous les acteurs y compris les pouvoirs publics. Son promoteur, Président Directeur Général, le valeureux opérateur économique, M Diadié dit Amadou Sankaré lui, a cru dès le départ au projet en mettant tout le paquet. La direction générale de l’INPS, pour sa part, n’a pas tardé à matérialiser son partenariat par une Convention de délégation de gestion signée le 10 Avril 2017. A travers cette Convention, l’INPS donne mandat à la SAER-Emploi de le représenter auprès des affiliés et des tiers pour la promotion de l’assurance volontaire sur toute l’étendue du territoire; l’information, la mobilisation, la sensibilisation des personnes éligibles à l’Assurance volontaire et l’organisation et la constitution des dossiers des personnes éligibles à l’assurance volontaire en vue de leur affiliation par l’INPS au régime et le suivi de la gestion des droits des assurés. Et tout est bien qui finit bien. Le jeudi 26 octobre 2017 à l’hôtel Maeva, le ministre de tutelle, Hamadoun Konaté a procédé au lancement, en grande pompe du beau partenariat INPS-SAER- Emploi-AV+. Une aubaine ! L’approche qui va contribuer à la mise en œuvre de la politique nationale d’inclusion sociale prévue par la loi n° 99-047 du 28 décembre 1999 instituant l’Assurance volontaire permettra de couvrir le maximum de travailleurs dans les secteurs tertiaire et informel, les professions libérales et les couches défavorisées. L’INPS et SAER-Emploi vont conjuguer leurs efforts pour augmenter de façon substantielle le nombre d’adhérents au régime de l’Assurance volontaire. Daniel KOURIBA Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here